Arte se met à l’heure de la Terre du Milieu [MAJ]

Alors que les nouvelles autour du film de Peter Jackson sont presque inexistantes, la chaîne Arte compte bien, quant à elle, nous instruire et nous divertir un peu plus avec Tolkien.

arte article

C’est l’objectif que ce sont fixés Yannis et Alexis Metzinger avec leur série documentaire « A la recherche du Hobbit« . Composée de 5 épisodes de 26 minutes chacun, la série sera diffusée chaque dimanche à 12h00 à partir du 30 novembre 2014. Les deux frères à l’origine du projet nous proposent de partir à la recherche des véritables légendes qui se cachent derrière les écrits de Tolkien. Pour ce faire ils ont fait appel à nul autre que John Howe, illustrateur du monde de Tolkien et directeur artistique sur les trilogies de Peter Jackson. De la Nouvelle-Zélande à Oxford en passant par la forêt de Brocéliande, le Rhin, la Cornouailles ou encore l’Islande, John Howe se met en quête des diverses influences du Professeur, aidé notamment par Léo Carruthers, Professeur à l’Université de Paris-Sorbonne, directeur du Centre d’Etudes Médiévales Anglaises, et directeur de  l’ouvrage collectif Tolkien et le Moyen-Âge.

Sans plus tergiverser découvrez à la suite le synopsis général de la série documentaire et le résumé de chaque épisode. Tous ces éléments sont sous copyright de la société de production Cerigo Films et sont utilisés ici avec leur accord. Un grand merci à ses dirigeants.

SYNOPSIS GENERAL

Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux ont captivé l’imagination de millions de personnes de tous les continents depuis plus de cinquante ans, qu’il s’agisse des romans de l’écrivain JRR Tolkien ou des deux trilogies réalisées par Peter Jackson pour le cinéma. Le 10 décembre 2014 sortira en salles le troisième et dernier volet du Hobbit : La Bataille des Cinq Armées, marquant la fin d’une aventure cinématographique débutée en 2001 avec la sortie de La Communauté de l’Anneau, le premier film de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Mais qui connaît les vraies légendes cachées derrière ces histoires ?

L’univers créé par Tolkien est peuplé d’êtres fantastiques et de créatures terribles. Mais leurs véritables héros, Bilbo et son neveu Frodon, sont des Hobbits, peuple réputé bon vivant et peu courageux. Comment Tolkien a-t-il inventé les Hobbits ? A-t-il eu recours à sa seule imagination ? Ou bien s’est-il inspiré de contes ou de légendes existantes ? John Howe, illustrateur officiel des oeuvres de Tolkien, est le directeur artistique (« concept artist ») des deux trilogies de Peter Jackson. Lorsque l’on pense à Gandalf ou à Gollum, ce sont les dessins de John Howe que l’on visualise, même sans le savoir : son univers fait désormais partie de notre imaginaire collectif. Il a décidé d’en savoir plus.

Dans À la Recherche du Hobbit, John Howe nous invite à le suivre dans sa quête qui va le mener dans toute l’Europe sur les traces des légendes qui ont nourri Tolkien et des lieux qui les ont vu naître. À la recherche du Hobbit est une plongée dans un univers dont nous ne soupçonnions pas l’existence. Une quête aux racines de notre imaginaire collectif. De la forêt de Brocéliande aux studios de Nouvelle-Zélande, des châteaux du Rhin aux geysers d’Islande, John Howe découvre les correspondances mystérieuses qui relient Merlin l’Enchanteur au magicien Gandalf, les Chevaliers de la Table Ronde à la Communauté de l’Anneau, l’Anneau de la légende des Nibelungen à l’Anneau unique de Tolkien. Ses dessins originaux se mêlent aux images réelles pour donner vie à un univers aux confins de l’histoire et des légendes.

Tout au long des cinq volets des de la série, À la Recherche du Hobbit nous révèle les sources d’inspiration de Tolkien, qui constituent autant de clés de compréhension de la fascination que son oeuvre exerce à travers le monde.

SYNOPSIS DE CHAQUE EPISODE

ALRDH_ep1_Hobbiton

Episode 1 : Les univers de Tolkien

Dans ce premier volet, nous partons en Nouvelle-Zélande à la rencontre de John Howe, directeur artistique des films de Peter Jackson, dans les décors grandeur nature de la trilogie du Hobbit. Alors que s’achève le tournage, John Howe arpente une dernière fois les décors créés à partir de ses dessins : le village des Hobbits, la cité de Dale qui sera bientôt détruite. Mais ce ne sont que des décors et des effets spéciaux. À Oxford, au Royaume-Uni, le professeur Leo Carruthers nous révèle que l’écrivain Tolkien était aussi un professeur spécialiste des légendes anciennes. C’est dans ces légendes qu’il faut trouver ses sources d’inspiration, et dans les lieux qui les ont vus naître. John Howe retourne alors en Europe à la recherche de ces lieux chargés d’histoire. C’est le début de sa quête.

episode 2Episode 2 : Brocéliande, la forêt magique

Au début de ce second épisode, John Howe retrouve Leo Carruthers dans un lieu magique et hors du temps. L’artiste et le professeur évoquent la richesse de l’univers de Tolkien. Mais par où commencer ? John Howe ouvre une première porte qui le mène directement dans la forêt de Brocéliande, en France. Il y rencontre le conteur Nicolas Mezzalira qui lui fait découvrir la légende de Merlin. Les ressemblances avec le personnage du magicien Gandalf sont nombreuses : un personnage mystérieux et malicieux, aux pouvoirs bien plus vastes que ce que les humains peuvent percevoir. Cette première étape achevée, John Howe retourne auprès de Leo Carruthers pour lui faire part de ses découvertes – mais il n’y a toujours aucune trace de Hobbit. Pour John comme pour Leo, il faut donc poursuivre l’aventure…

ALRDH_ep3_King Arthur and the ROund TableEpisode 3 : Sur les traces du roi Arthur

Dans ce troisième épisode, John Howe retrouve Nicolas Mezzalira au château de Tintagel en Cornouailles, sur la piste de la légende du roi Arthur. Avec Nicolas Mezzalira, nous découvrons l’origine des Chevaliers de la Table Ronde et de la Quête du Graal. Le roi Arthur a-t-il existé ? Au cours de cette enquête, John et Nicolas découvrent des liens troublants entre l’histoire et la légende. Le professeur Leo Carruthers fait la lumière sur les liens qui existent entre ces légendes et la Communauté de l’Anneau dans Le Seigneur des Anneaux – liens que soulignent les dessins de John Howe. John et Leo se retrouvent une nouvelle fois et évoquent la figure du héros chevalier, qui nous fait passer du roi Arthur à Siegfried, le héros de la légende des Nibelungen : telle sera la prochaine étape de la quête…

ALRDH_ep4_John HoweEpisode 4 : L’or perdu du Rhin

On retrouve John Howe en Allemagne, sur le Rhin romantique bordé de châteaux-forts. Il rencontre l’écrivain canadien David Day, auteur de plusieurs ouvrages sur l’univers de Tolkien. Grâce à un drôle de guide qu’ils croisent de château en château, ils vont découvrir les grandes pages de la légende des Nibelungen. John Howe et David Day réfléchissent aux liens entre la légende et l’univers du Hobbit, et notamment à l’anneau, symbole de pouvoir. Mais alors que la force et le pouvoir étaient valorisés au Moyen-Âge, pour Tolkien, homme du 20ème siècle, le pouvoir est synonyme de corruption. John Howe et Leo Carruthers se rendent compte qu’il y a des ressemblances entre cette légende et le dragon Smaug que rencontre Bilbo le Hobbit. Faut-il aller voir du côté des dragons ?

ALRDH_ep5_John Howe_Tolkien Society_OxfordEpisode 5 : Les créatures du Nord

Dans ce cinquième épisode, John Howe et Leo Carruthers explorent une dernière piste du côté des dragons, des créatures et des légendes nordiques. Cela nous emmène jusqu’en Islande où on retrouve Nicolas Mezzalira en compagnie de la chercheuse Véronique Favero. Tous deux évoquent les textes fondateurs que sont l’Edda et Beowulf. Ces légendes ont beaucoup inspiré Tolkien pour la création de la Terre du Milieu et de l’histoire. John Howe achève sa quête à Oxford, là où Tolkien était étudiant puis professeur. C’est aux côtés des jeunes membres de la Oxford Tolkien Society qu’il trouvera enfin une réponse : et si le Hobbit était né de la seule imagination de Tolkien ? Et si ce n’était qu’un être ordinaire, sans passé mythologique, immergé dans un vaste monde de légendes ? À l’issue de cette quête, c’est nous-mêmes que nous découvrons derrière le visage des Hobbits, nous lecteurs, nous spectateurs, nous acteurs de la légende.

Entre découvertes de lieux exceptionnels, mise en image des légendes et exploration des influences de Tolkien, ce documentaire promet donc d’être tout aussi enrichissant que divertissant. Rendez-vous donc dès le 30 novembre ! Découvrez dès à présent les premières minutes du premier épisode !

MAIS ce n’est pas tout, en effet, Arte diffusera également, le mercredi 3 décembre à 22H20, le documentaire « J.R.R. Tolkien, des mots, des mondes », réalisé par Simon Backès et diffusé pour la première fois lors du Festival des Étonnants Voyageurs de St-Malo. On vous laisse jeter un œil au compte-rendu de cette projection chez nos confrères de l’Association Tolkiendil, ainsi qu’une vidéo présentant un peu plus ce documentaire. Si jamais il ne vous est pas possible de le visionner à la télévision, sachez qu’il sera disponible en DVD !

Alexandre

A propos de Alexandre

Administrateur du site depuis fin 2013, Alexandre est un passionné. C'est ce qui l'a conduit à étudier les écrits du Légendaire dans un mémoire consacré à la résurgence de la période contemporaine et à la réappropriation de motifs médiévaux dans le Seigneur des Anneaux, mais aussi à explorer Oxford sur les traces de Tolkien.
Bookmarquez le permalien.
  • Chloé Yami Shino Merlhiot

    Ça à l’air très sympa comme reportage^^ mais personnellement, avec toutes ces légendes en Europe, ça m’étonne qu’il ne soient pas aller faire quelques recherches en Irlande… des personnages petits et qui fument la pipe, moi je pense direct aux Leprechauns^^ (même s’ils sont quand même vachement moins gentils^^)

  • tali

    à ce stade d’affutage, c’est plus des crayons à papier, qu’il a dans sa trousse, john Howe, c’est des flechettes !

  • Pingback: J.R.R Tolkien, Le Seigneur des écrivains |()

  • Pingback: Le Centre de l’Imaginaire Arthurien, à la recherche du Hobbit |()