Le Hobbit : la Désolation de Smaug, les premières critiques presse

Voici les première critiques presse pour le deuxième volet du Hobbit : la Désolation de Smaug !

Pour l’instant, il semble y avoir plus de positif que de négatif. Cependant notez bien que ces journalistes ne sont pas, à priori, des experts de l’univers de Tolkien, ce qui peut avoir pour conséquence que d’un point de vue strictement cinématographique  ce second opus est une réussite, mais du point de vue d’un lecteur chevronné cette adaptation peut être nettement moins bien accueillie. Voici quelques extraits :

 

L’Express :

« Malgré les deux heures quarante qui viennent de s’écouler, j’en aurais bien repris une dose au moins aussi longue. Voilà un film d’aventure comme peu vu, emballant tout le temps, divertissant partout, enthousiasmant toujours. Dans la lignée, eu égard à son époque où la technologie faisait ce qu’elle pouvait, aux Aventuriers de l’Arche perdue.

Le premier Hobbit (nom masculin, je le rappelle), mettait déjà la barre haute mais pêchait un peu à cause d’une mise en route longuette -en gros, Bilbon Sacquet aide les Nains à retrouver leur royaume. Ce volet-là prend à peine le temps de nettoyer la table et de ranger les assiettes que déjà Bilbon et ses amis se débattent dans les toiles d’araignées, affrontent les Orques, alors que Gandalf a deux ou trois trucs à régler, etc. »

L’express

 

Metronews :

« Peter Jackson redresse la barre… et en beauté ! Si le premier volet de la nouvelle trilogie, Le Hobbit, avait pu laisser certains spectateurs sur leur faim, sa suite, La Désolation de Smaug, devrait répondre à toutes leurs attentes, et bien plus encore. Pour ce nouvel épisode, le cinéaste néo-zélandais propose un dépaysement total, loin des territoires que l’on a pu découvrir dans la saga Le Seigneur des Anneaux ou même le volet précédent des aventures de Bilbon

[…]

A l’arrivée, La Désolation de Smaug s’inscrit dans la lignée des films de la première trilogie, visuellement très réussi et avec juste ce qu’il faut d’humour et de clins d’oeil envers les aventures de Frodon pour ravir les puristes. Malin, Peter Jackson a su trouver le juste équilibre entre l’adaptation du livre et l’ajout d’éléments qui enrichissent l’histoire. Un pari périlleux… et réussi ! »

Metronews

 

LCI :

« Avec Le Hobbit : la Désolation de Smaug, Peter Jackson retrouve le souffle épique qui a fait le succès de la trilogie Le Seigneur des anneaux. Après un premier volet de bonne qualité mais qui souffrait d’une certaine lenteur et qui ne comportait que quelques moments de bravoure, le cinéaste retrouve le rythme qu’il avait insufflé à ses trois premiers films adaptés de l’univers ô combien riche de J.R.R. Tolkien. 

[…]

Le résultat est proprement spectaculaire. Peter Jackson abandonne le côté enfantin qui pouvait perturber certains spectateurs du Voyage inattendu pour livrer une nouvelle œuvre d’une grande fluidité malgré sa densité. C’est avec plaisir que l’on se replonge dans l’univers incomparable de Tolkien bercé par la musique toujours aussi efficace d’Howard Shore.

On ne louera jamais assez le sens de la précision du réalisateur qui ne livre à aucun moment un sous-Seigneur des anneaux. Bien au contraire, il reste totalement inspiré et demeure un conteur formidable. La tension dramatique à son comble, la fin de cette Désolation de Smaug en frustrera plus d’un car il faudra attendre encore une année pour assister à l’épilogue que l’on prédit encore meilleur.« 

LCI

 

Hitek :

« Les premiers chanceux qui ont déjà eu l’occasion de voir le deuxième épisode de la saga The Hobbit, La Désolation de Smaug sont unanimes : ce deuxième volet dépasse largement et en tous points le premier, Un voyage inattendu. »

Hitek

 

The Guardian :

Pour theguardian.com (traduit de l’Anglais) : « A chaque instant, la Nouvelle-Zélande de Peter Jackson est un ouvrage magnifique, un écrin parfait pour ce récit qui se déploie sur chaque saison et sur chaque moment de la journée : flocons de neige sur une barbe fournie, derniers rayons de soleil rougeoyant sur une fourrure. Jackson dépeint son univers fantastique avec style et goût, et on attend le prochain avec impatience. »

The Guardian

 

Salles Obscures :

« La Désolation de Smaug est plus énorme, plus épique, plus fort. La magie opère une fois de plus. Un univers si vaste et si Riche qu’on aimerait qu’il ne finisse jamais. »

Salles Obscures

 

Les critiques moins positives…(extraits)

Le Point :

« Le deuxième volet des aventures de Bilbon confirme qu’il aurait mieux valu respecter les intentions de l’écrivain. À quelques exceptions près. Il nous avait pourtant prévenus. Dès le troisième chapitre du Hobbit, J.R.R. Tolkien rappelait : « Aussi étrange que cela puisse paraître, les bonnes choses et les jours agréables sont vite racontés. » Dommage qu’à l’heure de redécouper le texte d’origine Peter Jackson n’ait par surligné ces mots au marqueur jaune. Il aurait peut-être évité son erreur de départ, celle qui consiste à étirer un roman de 300 pages (moins de la moitié d’un tome du Seigneur des anneaux) en trois films de 2 h 40 – le dernier étant prévu pour fin 2014. « 

Le Point (lire la suite)

 

Les Inrocks :

« Peter Jackson rate en beauté la suite des ses aventures tolkieniennes, qui sentent le réchauffé et restent sur l’estomac.Vous pouvez concevoir le plus élaboré des tours, faire surgir de votre baguette le plus gigantesque des dragons ou sortir de votre chapeau le plus terrifiant des wargs, à la dixième fois le public se lassera. Toute mécanique finit par s’user, c’est ainsi. Obligé de délayer pour réussir son absurde pari de réaliser une nouvelle trilogie, Jackson répète ad nauseam
les mêmes scènes dans les mêmes décors (des forêts inhospitalières, des corniches friables, des cités exsangues gouvernées par des rois fainéants…) et les résout toujours à l’identique : fuite, grand danger, baston, situation désespérée, sauvetage miraculeux, re-fuite, nouveau danger ; et ainsi de suite. « 

Les Inrocks (lire la suite)

 

 

Merci à  Philippe0808 du forum Tolkiendrim et Eruantalon!

Juliette

A propos de Juliette

Administratrice du site Tolkiendrim depuis 2012 et membre active de l'association Tolkiendil, Juliette se donne sans compter lorsqu'il s'agit de promouvoir l'univers de Tolkien. Cette Lilloise British dans l'âme de 28 ans est également une jeune illustratrice en devenir.
Bookmarquez le permalien.
  • Eomer Spanghero

    C’est bien joli tout ça… je préfère voir par moi-même. Le premier Hobbit avait été franchement longuet et, par moment, plutôt mauvais…
    Toutes ces effusions positivement baveuses, ce revirement soudain, je trouve ça suspect.

  • michel

     » effusions positivement baveuses « : voilà un commentaire qui donne envie d’éteindre son ordinateur et d’aller se coucher.

  • Xav

    et moi qui avait lu qu’il ferai un moins bon score il n’y a pas si longtemps…. je ne sais pas si c’est un coup de pub mais en tout cas voir toute cette effusion de bonnes critiques, ça me rend ma foi d’autant plus impatient d’etre a demain soir, quoique je lu recemment ( de ch lee) que PJ s’était permis des fantaisies qui feront hurler les fans !! mais en meme temps si on aime le livre on peut en demander plus….

  • Bilvesée

    100% geek: Je hais ce mot, pas le mot en lui même mais ce qu’il veut dire pour la plupart des gens. En tout cas les critiques sont positives et ça fait plaisir!

  • Rém

    78% actuellement sur Rotten Tomatoes. Le premier volet avait obtenu 65%

  • beddoe

    en effet que d’éloges ! des fantaisies…le 1er volet en était déjà truffé..au point ou on en est…les nains exhibos rôtis (cette fois pour de bon) par Smaug en serait une qui me ravirait au plus haut point…allez j’irai voir cela (mais en vo cette fois, quitte a faire 100 bornes de plus…)

  • Gimli

    Le premier est un nanar, c’est un fait… Eomer Spanghero n’a pas tort.
    Ces critiques sont louches, mieux vaut se faire sa propre opinion,
    parce qu’a en croire la plupart des personnes qui fréquentent ce site, le 1er film
    est un chef d’oeuvre…

  • Drisar

    perso j ai trouvé le premier film bon et me réjouit du deuxième avez vous vu la version longue ?

  • Gimli

    Drisar, je ne sais pas si la question m’est destinée, mais oui j’ai bien vu la version longue, en VF, VO et 3D. La VF est un scandale, digne d’une télénovela(aux antipodes de ce qui avait été fait pour LSDA) … le fait est que la VO et accessoirement la 3D rendent le film un peu plus buvable… Mais sans plus… au delà du coté cartoonesque de certaines scènes… ce sont les choix artistiques de Peter Jackson qui m’ont choqués. En totale contradiction avec le seigneur des anneaux, le design diffère totalement des concepts arts produits par la Weta. Les effets spéciaux qui ont été tant vantés font vraiment « cheap »(sauf gollum)… et RADAGAST… no comment.

  • gloraldil

    « Comme Le Hobbit est une trilogie, on peut s’attendre à tout pour le troisième volet : une plainte de la Société protectrice des dragons, une grève du syndicat des elfes, un procès pour diffamation de la part de l’Association des Méchants Numériques… »
    Dixit telerama.fr

    J’adore. :)

  • gloraldil

    voici un passage d’une critique « effets spéciaux (d’une laideur certaine) » comment un humain peut dire des choses pareil ? je vous le promet dans dix ans il va ce suicider, il n’aime pas le beau.
    Et encore il y a d’autre critiques que je n’arrives même pas à finir de lire jusqu’au bout, tellement c’est le venin de leurs bouche qui parle.

    Pour ma part je comprends tout à fait ce que Vladimir Poutine est entrain de faire sur les médias. Il y en a qui devrait repasser le bac voir même le brevet.
    On ne juge JAMAIS pour ces gouts, ni pour ces pulsions, mais sur le travail apporter.
    Liberté d’expression, OK , mais avec une cervelle.
    Vivement que les médias repassent leurs diplômes.

    • Eruantalon

      N’importe quoi, si je puis me permettre…
      Le désaccord t’égare. Ressaisis-toi.