Peter Jackson a-t-il conservé le travail de Guillermo Del Toro sur « Le Hobbit »

Pour ceux qui l’ignorerait encore, « Le Hobbit » a été une véritable arlésienne : Entre les droits non perçus par les héritiers Tolkien sur « Le Seigneur des Anneaux » et surtout le problème épineux de MGM qui possédait les droits du roman mais qui n’avait pas les moyens de le financer, le projet a failli ne jamais voir le jour.

En 2010, dans ce contexte morose, Guillermo Del Toro, à l’époque réalisateur sur les films (Peter Jackson se « contentant » du rôle de producteur et scénariste) décida de quitter le projet après 18 mois de bons et loyaux services.


Pour l’anecdote il devait superviser l’adaptation cinématographique des « Montagnes Hallucinées » d’H.P Lovecraft, film chapeauté par James Cameron, qui n’a malheureusement jamais vu le jour. Maudit ? Vous avez dit maudit ?

Maintenant  que le projet est sur de bons rails, le premier film sortant dans quatre mois, nous sommes en droit de nous demander si Peter Jackson a conservé le travail conceptuel du réalisateur mexicain. Peter Jackson s’est exprimé sur ce sujet au cours d’une interview donnée au site io9.

Quand ce dernier a repris les rênes du projet il s’est penché sur les concepts relatifs au monde et aux créatures créé par Guillermo Del Toro et il s’est dit :

« La seule personne capable de faire un film à la Guillermo Del Toro est Guillermo lui-même. Ca ne pouvait pas être moi. Je ne pouvais me mettre dans la tête de quelqu’un d’autre, je devais donc tout reprendre depuis le début. »

Il précise cependant

« On retrouve un peu d’ADN de Guillermo dans les films. Je trouvais certaines choses qu’il avait faite plutôt cools et j’en ai pris de petits morceaux en les  modifiant et les changeant selon ma vision, mais le film a été largement remanié. »

Il faut croire que le producteur d’un film n’est pas impliqué tant que cela dans le processus de création. Je pensais, peut-être naïvement que Guillermo Del Toro soumettait ses idées à Weta Workshop/ Digital, puis une fois le concept finalisé à Peter Jackson en vue d’une validation, mais ça n’est apparemment pas le cas. La collaboration n’est pas si étroite que je le pensais.

Au chapitre des éléments imaginés par le cinéaste mexicain que l’on retrouvera dans la trilogie du « Hobbit », les Wargs en font indéniablement partie. Le réalisateur avait expliqué, il y  a longtemps, qu’il envisageait des créatures plus proches du loup que celles du « Seigneur des Anneaux ».


Même si le projet est entre de bonnes mains avec Peter Jackson, je ne peux m’empêcher d’imaginer ce qu’aurait donné la vision de Guillermo Del Toro, ce dernier s’étant déjà illustré dans l’univers de l’Heroic-Fantasy, par petites touches dans « Hellboy II » :



et de façon magistrale avec « Le Labyrinthe de Pan »

Source : io9

6 pensées sur “Peter Jackson a-t-il conservé le travail de Guillermo Del Toro sur « Le Hobbit »

  • 26 août 2012 à 11 h 48 min
    Permalink

    C’est intéressant de voir que ces deux réalisateurs ont une vision complètement différente du monde de Tolkien. Je ne savais pas qu’au départ Del Toro devait réaliser Le Hobbit. J’aurais bien voulu, mais c’est vrai, nous avons été habitués à dire le réalisateur de SDA c’est Peter. Je pense que certaines personnes auraient eu du mal avec un nouveau réalisateur aux commandes. Je ne sais pas comment j’aurais réagis.

    Répondre
  • 26 août 2012 à 12 h 08 min
    Permalink

    je pense que c’est surtout Alan Lee et John Howe qui sont les véritables représentants de l’univers de tolkien
    Certes les concepteurs habituels de Del Toro sont très bons (labyrinthe de Pan, Hellboy) mais ces mecs le font avant tout pour une industrie de cinéma avec toutes les contraintes qui vont avec lorsqu’on adapte des BD ou comics récentes.
    alors que Alan Lee et john Howe l’ont conceptualisé en grande partie pour eux-même et leur propre plaisir (avec des maisons d’éditions aussi) et ce des années avant même que PJ n’ait l’ambition d’en faire des films
    C’est ce qui fait que l’univers cinéma du SDA est si exceptionnel
    Ça a pris du temps et de la patience pour se dessiner.

    Répondre
    • 26 août 2012 à 14 h 06 min
      Permalink

      Martina -> Je pense que les deux univers seraient restés cohérents, étant donné que Weta Workshop/Digital étaient aux commandes, sans compter Alan Lee et John Howe.

      Répondre
    • 26 août 2012 à 19 h 33 min
      Permalink

      Alan Lee et John Howe sont deux illustrateurs parmi des centaines d’autres. La différence s’est joué grâce à leur talent et à leur exposition médiatique démultipliée après la sortie des films.
      Mais on ne peut pas dire qu’ils sont « les véritables représentants de l’univers de Tolkien ». Ils sont les plus célèbres auprès du grand public, ce qui est très différent.

      Cordialement

      Répondre
  • 27 août 2012 à 10 h 02 min
    Permalink

    évidemment ils sont les plus populaires parmi de nombreux autres
    mais là je parlais de leur impact dans l’inconscient collectif avant même que le fan « pure et dure » n’ose imaginer une adaptation cinéma
    concernant leur « exposition médiatique démultipliée », ça s’est joué en aval après que PJ est fait les films…
    car amont… il fallait bien que PJ aille solliciter des illustrateurs pour bosser avec lui
    Moyen financier à l’appui, PJ aurait pu choisir d’autres illustrateurs, mais ce sont ces 2 là qu’il a choisit.
    C’est pas un choix au hasard, ni anodin
    Ce n’est pas pour rien que PJ préfère rester chez lui en NZ pour faire ses films
    Ce n’est pas la même démarche avec les concepteurs-illustrateurs qui bossent pour Hollywood

    Répondre
  • 27 août 2012 à 11 h 08 min
    Permalink

    Dommage qu’il n’est quasiment rien gardé. Il a du proposer de bonnes idées vu ce qu’il fait sur ses propres projets comme « Hellboy » & « Le labyrinthe de Pan ».

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

css.php