Sixième spot TV du Hobbit VOSTFR

Décidément, ça n’en finit plus ! Quelques heures seulement après la sortie du  spot TV japonais , la page Facebook officielle The Hobbit en met en ligne un nouveau.

 

Voici une version sous-titrée de cette vidéo :

Bookmarquez le permalien.
  • Justus

    Mais à cette vitesse on va avoir la possibilité de voire le film en son entier avant même sa sortie s’ils continuent à lancer de nouveaux spot chaque heures ! Encore que je ne m’en plein pas puisque j’adore les spots TV !

  • Owein

    Ca ressemble bien à la scène où Bilbo rejoint les nains après l’épisode des monts brumeux!

  • Pierre-Yves Le Gall via Facebook

    J’adore ce nouveau spot ! De nouvelles images et un monologue de Bilbo qui a l’air passionnant ! En attendant la traduction qui viendra surement sous peu ! Quelqu’un a t’il une idée de la musique utilisée ? Elle est juste magnifique mais je ne sens pas que Howard Shore l’est créée.

  • Rémi

    C’est bien celle-là. Par contre je n’ai pas tout saisi du dialogue. Surtout Thorin a la fin : »We have almost fighting. » Gné ? Est-ce qu’il dit ca parce qu’ils ont risqué leur peau tandis que lui s’en est tiré tranquille incognito avec l’Anneau ?

    • David

      La traduction arrive dans quelques minutes ! ;)

  • aymgo

    « have you done much fighting ? », ce qui fait écho à un autre spot diffusé précédemment dans lequel manifestement il désirait savoir si Bilbo avait l’expérience des combats. et là semble-t-il il lui demande s’il s’est battu pendant leur séparation dans les tunnels des gobelins.

    • Findun

      Attention, c’est un spot TV: les dialogues sont bricolés et ne sont pas forcément liés aux scènes dans lesquelles ils apparaissent.

      Le « Have you almost fighting » est par exemple déjà apparu dans un autre TV spot, toujours dans la bouche de Thorin mais lors de son arrivée à Cul-de-Sac cette fois.

  • Aymgo

    Ce n’est pas « have you almost fighting » qui ne veut rien dire et n’est même pas correct niveau conjugaison mais « have you done much fighting ? » qui signifie « avez vous effectué beaucoup de combats ? ». Et en effet, peut-être que Thorin du peuple des Courtes-Barbes ne pose cette question qu’à un endroit du film et en ce cas le montage est trompeur. Ou alors cette question est posée à Cul-de-Sac, puis revient lors de la surprenante réapparition de Bilbo après l’épisode des Monts Brumeux et cela devient une sorte de répétition comique, d’où le rire narquois de Bilbo. En tous les cas cette phrase, entre autres choses, reste un parti pris et il faut le souligner. Dans le roman, seules les compétences de cambrioleur de Bilbo vantées par Gandalf intéresse les Nains. Ces derniers ne partent pas en vue de se latter à la base, ils ne sont même pas équipés pour. Ils savent pertinemment que contre Smaug ils n’ont frontalement aucune chance, et ils n’imaginent pas que les Orques aient pu revenir dans les Monts Brumeux depuis la guerre des Nains et des Orques, ni que d’autres dangers les attendent comme à Mirkwood. Ils cherchent un moyen détourné de récupérer leur trésor volé par Smaug et éventuellement lui « faire subir, s’ils le peuvent, l’effet de leurs malédictions ». Voir ces Nains ou du moins la plupart surarmés comme des orques préparés pour un raid et paraissant aussi belliqueux me semble depuis le début un contresens qui va nuire à leur perception originelle. Maintenant ce que je dis peut-être lu comme des propos d’intégriste à la cause Tolkien mais ce n’est pas le cas. Si seulement Peter Jackson et son équipe admettaient franchement et assumaient que la plupart des éléments qu’ils vont rajouter et le traitement de moult choses existant déjà dans l’œuvre écrite ne sont qu’interprétations, transformations voir déformations et extrapolations, au lieu de se placer sous l’égide de feu J.R.R. Tolkien ( respectant soi-disant ses idées et voeux ) pour justifier jusqu’aux trucs les plus à côté de la plaque, alors bon nombre de pilules bien amères ( que je dois partager avec quelques uns des membres et lecteurs de Tolkiendrim ) passerait déjà. Bien à vous tous !

    • Findun

      Diantres, quelle prose, et pour une minuscule réplique.

      Si la pillule est-si dure à avaler pour vous et les autres puriste ( et ça je peux tout à fait le comprendre) pourquoi continuer à vouloir l’avaler, donc à suivre aussi assidument tout le développement du film ?

      • Cirion

        Connais ton ennemi disait Sun Tzu. En gros, si on veut pouvoir critiquer, il faut qu’on soit informé. C’est tout?

      • Aymgo

        Oui cela peut paraître excessif j’en conviens. Je ne sais pas, je ne m’exprime que très rarement sur des forums et autres et là l’envie m’est venue d’un coup après plusieurs mois de surprises, déceptions et déconvenues quand à bien des révélations. Une journée quelque peu éreintante a dû me mettre en condition pour vouloir amener mon outrecuidant grain de sel par rapport à cette réplique, certes dérisoire que ce soit sur le plan du film en lui-même que dans l’absolu, mais qui m’a amené à reconsidérer l’imagerie guerrière développée dans ce projet ( entre autres choses dont j’aurai la grâce de vous épargner les analyses et surtout les vaines conjectures ). Et si je continue de suivre le développement de de ces films, c’est tout simplement que ce livre est important pour ma pomme puisque c’est l’un des premiers souvenirs de lecture ayant imprimée une véritable empreinte en moi. Je suis donc à la fois intéressé, fébrile et inquiet quand à sa conclusion. Cela va tout de même durablement marquer les esprits et pour une grande partie des spectateurs, tous les éléments en terme de narration, de dramaturgie, d’atmosphère, de thématiques abordées et de personnages traités dans ces productions vont combler l’espace vacant et s’ancrer comme perceptions formelles de l’œuvre quelles que soient ses propriétés originelles. Cela dit je ne veux gâcher le plaisir de personne. Et ce projet n’est pas un ennemi contre lequel je porterais je ne sais quel étendard de l’authenticité avec mes petits bras musclés. Quand bien même ce le serait je ne me sens pas l’âme d’un Don Quichotte pour ce sujet à la vue de tellement d’autres. On parle d’une production chiffrant à 500 millions de dollars. Avec cette convention de départ, quand bien même le réalisateur aurait les meilleures intentions du monde, on n’obtient pas une telle somme de la part des financiers sans les regards et participations actives des sociétés en question et de leurs marketeux et managers de tout poil veillant au retour de leur magot et à son expansion maximale. Leur influence artistique n’est jamais des meilleures, cela va sans dire. C’est simplement une contribution à un minimum d’esprit critique ( qui n’est pas de la démolition gratuite ) pour ne pas tendre les bras inconsidérément ou s’incliner devant la moindre donnée présentée du moment que ça en jette et que ça divertisse l’esprit. Et si possible susciter la curiosité chez ceux qui n’auraient pas lu le roman ( qui sera tout de même largement provoquée par le film, mais quand le substrat est inversé il n’est pas toujours aisé de remettre les choses dans une perspective correcte ). En dehors de cela je souhaite que tous soient comblés à la mesure de leur enthousiasme et de leur attente à la vision de ces films. Voilà, j’ai encore jacassé plus que de raison sans doute sur cet espace dédié aux commentaires et m’en excuse. Kenavo

  • Geoffrey

    Martin Freeman va etre génial je le sens ! et l’esthétique du film a l’air tellement travaillée et belle ! vivement !!

  • Django

    Arrêtons les blabla: wait and see. Qui a vu le film pour s’avancer si hâtivement? Dans 25 jours vous pourrez vous défoulez, et on prendra un plaisir fou à tout lire. Pas maintenant.