Trois nominations aux Oscars pour la Désolation de Smaug

La nouvelle est tombée cet après-midi, le Hobbit : la Désolation de Smaug est nominé dans trois catégories, à savoir :

Meilleurs effets visuels

« Gravity »
« Le Hobbit : la Désolation de Smaug »
« Iron Man 3 »
« Lone Ranger, Naissance d’un héros »
« Star Trek Into Darkness »

Meilleur son (montage)

« All is Lost »
« Capitaine Phillips »
« Gravity »
« Le Hobbit : la Désolation de Smaug »
« Du sang et des larmes »

Meilleur son (mixage)

« Capitaine Phillips »
« Gravity »
« Le Hobbit : la Désolation de Smaug »
« Inside Llewyn Davis »
« Du sang et des larmes »

Alors, qu’en pensez-vous ? Êtes vous déçus ou au contraire, surpris ? D’après vous, le film a t-il une chance de remporter un oscar dans l’une de ces catégories ?

Oscars

 

Juliette

Administratrice du site Tolkiendrim depuis 2012 et membre active de l’association Tolkiendil, Juliette se donne sans compter lorsqu’il s’agit de promouvoir l’univers de Tolkien. Cette Lilloise British dans l’âme de 28 ans est également une jeune illustratrice en devenir.

4 pensées sur “Trois nominations aux Oscars pour la Désolation de Smaug

  • 16 janvier 2014 à 21 h 01 min
    Permalink

    Certainement pas dans effets visuels, vu que c’est Gravity qui va gagner, mais dans le son pourquoi pas ! Mais c’est quoi la différence entre mixage et montage ?

    Répondre
    • 17 janvier 2014 à 0 h 01 min
      Permalink

      Après une recherche sur internet il semblerait que le montage soit l’ajustement précis des phrases prononcées par les acteurs alors que le mixage consisterait à affiner les divers réglages En gros pour permettre à tous les effets sonores, les dialogues et la bande son de se marier de manière harmonieuse. Après je dois admettre ne rien y connaitre, donc à vérifier. 🙂

      Répondre
  • Ping : Cette semaine en Terre du Milieu (12/01/14 – 17/01/14) |

  • 18 janvier 2014 à 18 h 36 min
    Permalink

    Une bruyante/confondante coquille vide qui mérite bien d’être nominé pour ses effets son et lumière, plutôt logique tant le respect de l’oeuvre originelle est gribouillé comme une Joconde maquillé en pute. Aussi séduisant que le jeu d’actrice d’Evangeline Lilly, hein mes amis ?
    Sérieusement, Peter Kackson tu t’es dis en harmonie avec l’oeuvre dans un de tes making-of…
    Tout n’est pas à jeter, certes… Mais quand une blanquette de veau doit être reussie, tu pourrais au moins prendre le temps de respecter le livre de recettes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

css.php