Une nuit dans le Domaine de Cul de Sac (88)

Comme un avant-goût de vos prochaines vacances, nous vous offrons une visite guidée du domaine de Cul de Sac, au sein du petit village de La Croix aux mines, dans les Vosges.

Nous avons tous rêvé, un jour, de vivre à la manière des Hobbits. Et quoi de plus normal, après tout ? Qui refuserait de couler des jours heureux dans un village bucolique où sont mis à l’honneur la tranquillité, le confort, et la boustifaille ?

De nombreuses maisons de Hobbits ont fleuri un peu partout en France ces dernières années. Au début du mois de mai, j’ai eu la chance de pouvoir passer une nuit dans l’une d’entre elles : Le Domaine de Cul de Sac, classé hébergement insolite aux Gîtes de France.

Aujourd’hui je vous emmène donc, non pas en Terre du Milieu mais dans les Vosges, plus exactement à La Croix aux Mines, petit village niché à ~ 800m d’altitude. Pas de panique, même si vous venez de loin, le lieu est facilement accessible. La gare de Saint-Dié-des-Vosges n’est qu’à une vingtaine de minutes, l’aéroport de Strasbourg à ~1h et ce ne sont pas les seuls avantages qu’offre cette localisation. Le village est à proximité de lieux touristiques importants comme la ville de Colmar — mondialement connue pour son marché de Noël — les pistes de ski de Gerardmer et le Lac Blanc, ou encore Nancy, capitale des ducs de Lorraine. Et je ne vous parle même pas des innombrables chemins de randonnée qui sillonnent les Vosges…

À mon arrivée au Gîte (une place de parking est à disposition) je suis accueilli chaleureusement par mes hôtes du jour, Sophie et Vincent.

Ils me font visiter la propriété, me parlent des constructions passées et de celles à venir, me racontent l’histoire des lieux… C’est certain, j’ai affaire à des passionnés ! Il faudrait être aveugle pour ne pas le voir, face à leur enthousiasme débordant et communicatif. Quand je pense au nombre de fois où l’on m’a dit que les Alsaciens/Lorrains sont des gens froids !

Après avoir fait connaissance et discuté avec mes hôtes, je rejoins la maison de Hobbit qui se trouve derrière la propriété, à l’orée du bois. En chemin, je constate que je ne serai pas seul durant mon séjour. En effet, je croise des chevaux et quelques biquettes — qui, lorsqu’elles ne sont pas occupées à brouter ou à gambader, viennent vers moi mendier des caresses et un peu d’attention.

La maison de Hobbit fait face à une petite mare dans laquelle pataugent quelques canards. Ils offrent un spectacle amusant lorsque l’on s’assoit sur la terrasse, surtout quand ils sont mis en fuite par le joyeux toutou de mes hôtes qui leur court après, toute langue dehors.

 

 

 

 

Puis vient le moment tant attendu, je rentre dans le smial*

Composé d’une pièce à vivre cuisine/salon, d’une chambre et d’une salle de bain, le logement fait 47m².

La cuisine est très bien équipée : plaque de cuisson, micro-ondes, bouilloire, cafetière, grille-pain, etc., de quoi vous permettre de préparer des petits plats par vous même.

 

 

Côté salon vous avez un poêle à bois qui fait aussi four — très agréable le soir —, un canapé-lit, une banquette et un vidéoprojecteur avec plusieurs films à disposition (la trilogie du Seigneur des Anneaux en fait bien sûr partie), ainsi qu’une bibliothèque remplie de livres en tout genre et de jeux de société.

 

Pour vous aider à trouver l’inspiration, un petit coin lecture met à votre disposition une écritoire près d’une fenêtre qui donne sur la forêt. Si vous préférez observer les animaux, il est possible de demander une paire de jumelles ou une longue vue. 

 

 

La chambre comporte un grand lit 2 places (les draps sont fournis et le lit est fait avant notre arrivée) ainsi qu’une armoire. La salle de bain, équipée avec une baignoire, une vasque en pierre, un radiateur sèche-serviettes. Les W.C. sont dans une pièce à part.

 

En résumé, tout le confort digne d’une vraie maison de Hobbit !… La décoration est raccord avec l’univers des livres et des films. Sophie et Vincent ont réussi à intégrer des éléments plus modernes et néanmoins indispensables — dans la cuisine par exemple — sans que cela ne dénote avec l’aspect fantasy recherché.

Mais ce qui fait surtout le charme de cet hébergement, c’est sa décoration et plus particulièrement le souci du détail, comme cette tête de dragon taillée dans le bois, les pierres saucissonnées dans les racines accrochées au plafond, le dragon en fer accroché à la porte de la chambre, etc.

 

 

Après avoir profité du confort de la maison, je m’en vais explorer les environs. Comme dit précédemment, le gîte est à l’orée des bois, et un petit sentier permet de s’y aventurer sans risquer de se perdre (je m’adresse aux Hobbits qui n’auraient pas un sens aiguisé de l’orientation.) Aux abords du chemin, de nombreux arbres tortueux poussent à même des amas rocheux, le spectacle est fascinant. C’est l’occasion de profiter d’un moment de tranquillité loin du bruit de la ville et de l’odeur des pots d’échappement.

 

Cependant, je ne m’éloigne pas trop !  Comme tout Hobbit qui se respecte, je ne souhaite pas rester longtemps loin du confort de mon habitation, d’autant qu’il est bientôt l’heure du repas ! Ce n’est un secret pour personne, les Hobbits aiment manger et surtout bien manger. Le moins qu’on puisse dire, c’est que Sophie et Vincent sont très doués derrière les fourneaux. Les plats sont copieux, délicieux et le dîner se déroule dans une ambiance très conviviale.

Au cours de la discussion, nous convenons d’une heure pour le petit déjeuner du lendemain.

La nuit est tombée et il est temps de retourner dans le smial. Avant de partir, Vincent me glisse qu’il est fréquent que des cerfs s’approchent de la maison de Hobbit la nuit. Formidable ! Je me suis posté près de la fenêtre avec un livre et j’ai attendu… Mais malheureusement je n’ai reçu aucune visite surprise. Peut-être certains d’entre vous auront plus de chance et verront le roi de la forêt depuis la fenêtre ronde du coin lecture. Pour surmonter ma déception, avant de me coucher j’ai regardé le Seigneur des Anneaux et le Retour du Roi avec le rétroprojecteur, autant vous dire que je ne suis pas resté déçu longtemps…

Le lendemain matin, à l’heure dite, Sophie toque à ma porte avec un panier rempli de victuailles. Je me régale du pain frais et de la confiture en profitant des premiers rayons de soleil, du chant des oiseaux et… des canards, qui patrouillent devant moi, en file indienne.

Une manière agréable de commencer la journée.

Je profite encore un peu du panorama et après une dernière caresse aux biquettes et au chien, il est l’heure pour moi de dire au revoir à mes hôtes et de rentrer en Alsace, à contrecœur.

En conclusion, est-ce que je vous conseille ce gîte ? Si vous êtes à la recherche d’une expérience insolite, de tranquillité, de confort, d’un rapprochement avec la nature, randonneur, gourmand, ou tout simplement passionné par l’univers de J.R.R. Tolkien, alors oui, je vous le conseille vivement, d’autant plus que le rapport qualité/Prix est plus que correct. (Grille de tarif disponible ici) 

Si cet article vous a donné envie de tenter l’expérience, vous pouvez réserver votre séjour sur  le site de Sophie et Vincent.

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos photos, si vous y allez !

-GLAZ

 

 

Version de luxe des trous de hobbits qui comporte de vastes tunnels aux multiples ramifications et souvent des portes et des fenêtres rondes, caractéristiques de l’architecture hobbite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

css.php