Le Silmarillion enluminé

Un Silmarillion enluminé tel un manuscrit médiéval : c’est le merveilleux cadeau qu’a offert un étudiant en arts à l’œuvre de Tolkien.

enluminures

Benjamin Harff, étudiant allemand en arts, a pris près d’un an et demi pour réaliser une enluminure complète du Silmarillion de Tolkien. Créé pour son examen à l’académie des arts, le projet devait se concentrer sur des illustrations du Seigneur des Anneaux. Prenant conscience de l’empreinte visuelle que les films avaient laissé sur lui, Benjamin Harff a décidé d’illustrer le Silmarillion. Initialement, la partie calligraphiée de son travail ne devait se réduire qu’à une seule initiale par chapitre. Il a donc étudié les tomes de l’Histoire de la Terre du Milieu, les Lettres de Tolkien ainsi que ses travaux en tant qu’illustrateurs pour s’approcher de l’imagination de l’auteur. Il s’est également procuré des ouvrages traitant de calligraphie que Tolkien avait lui-même lu. Constatant qu’il prenait plus de plaisir à se lancer dans la calligraphie médiévale, et considérant que le temps lui manquait pour mener de front calligraphie et illustration, il a tranché et a renoncé à la création d’illustrations. Le résultat ? Une œuvre d’art unique et magnifique, dont voici quelques images :

Toutes les enluminures, les calligraphies et les initiales ont été dessinées puis peintes à la main. Benjamin a utilisé un stylo à plume avec de l’encre indienne, ainsi que des pinceaux et de l’aquarelle. Les couleurs métalliques ont  été réalisées avec de l’acrylique. Tout son travail a ensuite été scanné pour pouvoir être intégré aux pages du Silmarillion. Benjamin a lui-même imprimé le tout, mais a du faire appel à une professionnelle pour le travail de reliure. Elle l’a laissé travailler dans son atelier et l’a aidé pour qu’il puisse relier lui-même son oeuvre. Malgré la qualité du travail fourni, le jeune étudiant n’est pour autant pas satisfait de la couverture car, par manque de temps, il n’a pas pu ajouter toutes les ornementations qu’il aurait désiré. Il espère pouvoir réaliser une seconde version, plus aboutie, de l’ensemble de son travail.

Reliure 1       Reliure 2

Étant donné qu’il s’agit d’un projet personnel, et à moins d’obtenir l’accord du Tolkien Estate, il est inutile d’espérer une quelconque publication de ce chef d’oeuvre.

Cyril

A propos de Cyril

Etudiant en informatique, ce Bordelais d'une vingtaine d'année, est rédacteur depuis septembre 2014. Ce fan de Tolkien adore par dessus tout chercher des œuvres faisant référence ou prenant inspiration dans le Légendaire du Professeur.
Bookmarquez le permalien.
  • Etienne Leroux

    Dommage que ce livre ne verra jamais le jour dans les librairies

    • Rhéodran

      On peux toujours espérer un accord avec la Tolkien Society ! Ce serai bien, mais peu probable…