Podcast « Le Hobbit » n°14

Après un peu plus d’un mois d’attente voici enfin notre dernier podcast. Celui-ci vous propose une critique détaillée du premier opus de la saga, j’ai nommé Le Hobbit : un voyage inattendu.

Nous avons essayé de rester le plus objectif possible et avons tenté, tant que faire se peut, d’argumenter au mieux nos points de vue respectifs. Bien entendu il s’agit de notre vision des choses et nous ne tentons pas de vous l’imposer… Ainsi n’hésitez pas exprimer votre désaccord ou, au contraire, votre accord concernant les points abordés.

 Partie 1

 Partie 2 

Bookmarquez le permalien.
  • http://www.facebook.com/people/Koceila-Friedl/1482073369 Koceila Friedl via Facebook

    J’ai passé un bon moment!

  • Thomas Weslinck via Facebook

    le divin est arrivé !!

  • http://www.facebook.com/olivier.atheba Olivier Atheba via Facebook

    Yesss!!!!

  • http://www.facebook.com/bilbo.le.hobbit.page Bilbo le Hobbit via Facebook

    Thomas Weslinck -> merci c’est sympa mais il ne faut rien exagérer non plus :P

  • Moi

    Est ce que vous pouvez mettre un lien youtube ou dailymotion, svp, car je ne peux regarder la video tant qu’elle est sur le site.
    Je ne peux regarder que sur youtube ou daily motion.
    Merci !

  • Laurent Legrandois via Facebook

    super ! :) je look tout de suite.

  • http://www.facebook.com/olivier.atheba Olivier Atheba via Facebook

    la blague du batteur de cuisine dans le bras. PTDR!!!

  • Pierre-Yves Le Gall via Facebook

    The Preciouuussss !! Parfait pour un vendredi soir :D

  • Thomas Weslinck via Facebook

    je n’éxagère rien , il faut assumer quand un travail est excellent , et votre travail est excellent =)

  • Pierre-Yves Le Gall via Facebook

    Violons !!! ^^

  • Thomas Weslinck via Facebook

    mais nan , écoutez pas pierre yves , c sauron réincarné

  • Martina Mobarrez via Facebook

    Trop cooooooool ^^ Merci ^^

  • Olorin

    Je suis d’accord sur certaines choses et tellement contre d’autres (logique). Je vais prendre évidemment ce qui m’interpelle le plus (puisque sinon ça serai du chipotage inutile) :
    _ « La séquence où Bilbo trouve l’anneau est différente du film ». Et heureusement ! Et surtout je vois pas en quoi c’est dérangeant dans le cas où :
    1 : Le plan qu’on voit dans le SDA est infime est franchement peu travaillé, faut pas en prendre trop compte.
    2 : Et surtout qu’ici c’est BILBO qui raconte l’histoire, ce qui change radicalement tout. C’est là qu’est toute la dimension du film. Oui c’est un conte, oui les Trolls parlent etc, mais justement, c’est parce qu’il faut bien s’imaginer qu’on « lis » le roman de Bilbo, que l’on connait pour exagérer beaucoup de choses et se mettre plutôt bien en valeur…
    _ Vous dites que c’est plus dérangeant que Thrain fuit plutôt qu’Azog survive… Oui et non.
    1 : Faut pas oublier que Balin dit explicitement qu’on ne sait pas ce qu’il est devenu, ils le pensent morts…
    2 : Le fait qu’Azog survive pour amener plus de matière au film et au personnage de Thorin est en effet très bien. Mais en revanche, quelle erreur scénaristiquement de le dire directement. Je m’explique : Toutes les scènes avec les Wargs et celle avec Azog à Amon Sûl sont de trop. Ce sont les plus « ratées » (et oui, sans wargs, pas de courses poursuite, donc Radagast n’est peut-être pas le réel fautif finalement…), car elle sont mal écrites et empêchent tout véritable jeu scénaristique, soit créer une « surprise » lorsqu’Azog débarque de nul part après la fuite de Goblinville, et donner une véritable tension en ne donnant pas la raison de « pourquoi des wargs nous poursuivent ? ». Il aurait ainsi fallut qu’il n’y ai qu’une simple attaque de wargs dans la forêt, puis l’attaque finale. Même le coup du chef des chevaucheurs de wargs juste après l’histoire de Balin et son petit regard avec Gandalf sur la « mort » d’Azog annule détruit la « tension » installée et le mystère. Le maître, pas besoin d’être savant pour savoir qui c’est !
    _ La parte du côté matérialiste niveau maquillages (cf. Azog) :
    1. Comme je l’ai dit plus haut, quand on part du principe qu’on a affaire à un conte DANS LA TERRE DU MILIEU (une histoire dans une histoire), ce n’est pas dérangeant. En fait, il faut partir du principe que l’a réalité ferme de la Terre du Milieu c’est bien le SDA, et que le Hobbit est réellement un conte écrit et, finalement, raconté par Bilbo lui-même. Ainsi je crois qu’une fois la trilogie finie PJ va réussir un raccord parfait avec le SDA, raccord qu’il a entamé dans la première séquence après le prologue, entre Bilbo et Frodo.
    Et c’est là qu’on se rejoint dans le commentaire sur la partie technique où vous dites bien que, par la « propreté des personnages et des paysages on rentre dans le vif de la ligne directrice du conte pour enfants » ! Ce qu’à clairement dit David aussi en mettant en parallèle les romans. L’ambiance ne doit pas être la même dans les deux trilogies.
    La distance dont tu parles Mary est justement, je trouve, la force du Hobbit. Personnellement je trouve que PJ a complètement compris ce qu’il devait faire pour que l’adaptation du Hobbit soit égale à celle du SDA au niveau des romans.
    _ Pour les personnages de nains :
    1. Effectivement David, les derniers nains restant seront plus amenés dans la suite, mais aussi, je pense, dans la version longue.
    _ La musique : Peut-être un ton en-dessous, mais franchement il y a 27 nouveaux thèmes, n’est-ce pas déjà pas mal ? Tu (je ne sais plus qui) dis qu’il y a des thèmes spéciaux à chaque nouveau SDA, mais justement, il est très certain que dans les prochains Hobbits viendront de nouveaux thèmes !
    Et le fait de reprendre des thèmes c’est, parfois génial et cohérent (la comté, breaking fellowship) mais effectivement deux-trois défauts (le thème des nazguls). Donc je suis entièrement d’accord avec David. Donc oui aussi pour les lieux, n’oublions pas que ce premier film on retrouve la géographie de la Communauté.
    _ Les scènes « too much » :
    1. Mais justement, c’est un conte, Bilbo raconte ses conneries (surtout ce les séquences où il n’est pas présent !).
    _ « T’enlèves les scènes avec Radagast, la course-poursuite avec les Wargs, et t’aurais put rajouter Mirkwood et Esgaroth ».
    1.Hmmm… Et la Bataille des Cinq Armées aussi peut-être, en serrant tout bien. Tu t’assoie sur tes valises pour les fermes quitte à abimer tes affaires ?
    _ Le troisième pas un film-pont ?
    1. Fort probable quand même, je doute qu’après les deux premiers PJ nous file un dernier film de 2h…

    • Crochet

      Tout à fait d’accord… c’est un récit et ce qu’on voit dans Bilbo est la vision qu’il nous raconte de son histoire.
      Dans le SdA, le prologue est conté par Galadriel, on voit donc comment Galadriel imagine Bilbon trouver l’anneau.
      Pourquoi Azog n’est pas maquillé? Parce qu’il géant, simplement. C’est un orque géant de Gundabad, c’est quand meme plus facile de le réalisé par ordinateur que de prendre un acteur géant et disproportionné (déja qu’une panopelie d’acteurs géant interprete des orcs de moins grande importance… Azog doit etre plus grand que Bolg et l’acteur qui interprete Bolg est déja géant).
      Son look colle bien avec la trilogie SdA puisque si on regarde de plus prés, il ressemble à Gothmog, qui commande avec le Roi Sorcier les armées de Sauron dans le Retour du Roi. Ils ont les même traits sauf que Gothmog est mutilé (bien plus qu’Azog, on est d’accord).
      Niveau musique, les informations dans le podcast sont érronées et ca à besoin d’être mentionné quelque part, le thème principale des nains (Over the hill) et les chansons ne sont pas composées par Howard Shore mais par un groupe qui à participer à la bande originale, « Plan 9″.
      Le theme qu’on entend quand les nains passe dans les monts brumeux, quand ils se jettent sur les trolls, quand ils ramassent leurs armes dans les grottes, quand Gandalf brise le rock pour ouvrir le passage, etc c’est le theme de Plan 9 qui avait tellement de puissance, qu’on la choisit comme theme principale.
      C’était à préciser… ensuite, je pense que la variation du temps du film n’a pas aidé à la réalisation des musiques… Deux films puis trois d’une durée variable… Pas facile de composé les musiques dans ces conditions. A mon avis, Howard Shore a gardé sous l’épaule quelques themes « épiques » pour les films suivant et à préféré faire des coupes avec le theme des « Plan 9″. Car ce theme vient souvent en coupure totale avec les autre musiques (grotte des gobelins/ la fuite, le sauvetage de Bilbon des trolls et des wargs, etc). Enfin voila.
      Radagast est définitivement celui qui releve la tension du film, ces apparitions sont plus humoristique, c’est une petit air frais. Il aura et je l’espère une autre dimension plus serieuse dans les suites, je croise les doigts.
      Personnellement, je n’ai eu aucun soucis sur l’histoire, la durée et la technique. Je l’ai vu plusieurs fois (2D, 3D, HFR) et le film est bon, il n’y a pas de doute. Mon seul regret est le look de Thorin qui devrait ressemblé plus à Thror ou à Thrain. Il a la barbe trop courte à mon gout.

  • http://www.facebook.com/cecile.jaillot Cécile Jaillot via Facebook

    Et voilà, je vous ai écouté :). Rien à redire.

  • Olorin

    Par contre je tiens vraiment à vous féliciter (vous vous en foutez peut-être un peu) car vous avez réussie à rester le plus objectif possible dans l’ensemble, ce qui avait l’air mal barré dans vos avis à l’écrit jusqu’à maintenant ^^.
    Et, évidemment, David good job pour le Podcast ;).

  • Martina Mobarrez via Facebook

    Merci pour vos avis et votre analyse du film. Complet, structuré, bref, bravo à vous =)

  • Stéphanie Eldariel Bellamy via Facebook

    Excellent, j’ai beaucoup aimé :) Je suis d’accord pour la VO et VF. La doublure est parfois ratée, comparé au Seigneur des Anneaux où je la trouve bien fait. Les chansons sont mal rythmées je trouve, surtout Misty Moutains (c’est flagrant pour ma part, cela se sent qu’ils essayent de s’accorder avec la musique). Pour Azog, je pense que sa présence a un but, cela met aussi de l’action dans une partie de l’aventure où s’est quand même assez plat dans le livre ^^. Par contre, effectivement, il aurait pu être mieux mais il est classe quand même. En ce qui concerne le côté enfantin, cela ne m’a pas choqué en sachant qu’il s’agit d’un conte pour enfant, mais je pense que la suite va être plus sombre, rien qu’en voyant le prologue, c’est sans doute un aperçu de ce qui peut nous attendre :P Sans parler qu’il intègre le Nécromancien et l’attaque de la forteresse. Cependant, j’ai la même réflexion concernant le 3ème film, 3h sur la bataille des 5 armées ? J’espère qu’il y aura des passages avec les appendices et Contes et Légendes. Après, je dirai : on verra le jour J XD Bref, tout ça pour dire que j’ai aimé votre Podcast :) Après, on est d’accord ou pas sur certaines choses mais c’est l’avis de chacun, c’était très intéressant.

  • Charlie

    Moi, je pense que Bolg sans Azog aurait amplement suffit.

  • http://www.facebook.com/alexis.ferrut Alexis Ferrut via Facebook

    Oh yeah !! C’est bon ça :)

  • Raphaël Russell via Facebook

    Très bon podcast! et d’ailleurs très bien postproduit ;). Je ne vais pas redonner mon avis qui est je crois sur votre mur mais vous avez souligné les petits plus et et les petits moins bien précisément. Pour rejoindre Florian, c’est bien le côté médiéval et crédible qui m’a manqué pour ma part. Changement de ton qui peut rechanger avec la suite, mais la « distance » comme dit Mary entre nous et le film est, pour être un peu méchant, ce qui vient du coup faire de Bilbo un film narniaisque. Le livre est comme ça, c’est vrai… alors pour terminer par ce qu’a dit David, il fallait effectivement faire le choix de contenter les fans de la première trilogie et du roman. Faire les deux était impossible, mais décevoir les deux était possible. A partir de là, le film « parfait » ne pouvait être attendu.

  • Jean-Vincent Pesin via Facebook

    Perso j’ai bien aimé la vf sauf les passages elfique la chanson Misty mountain,sinon Jean Piat en Gandalf est toujours excellent,je trouve que le passage Radagast Sebastien est bourré d’émotion c’est un personnage très mal jugé alors qu’il est plutôt amusant et touchant.

  • Django

    J’adore ce que vous faites, vraiment. Mais je pense qu’a partir du moment ou on a seulement vu le film en vf c’est difficile de faire une critique objective sur le film et ça n’a aucun sens… (ceci dis sans méchanceté aucune). Vous êtes géniaux!

  • Thomas S

    Pour le traîneau avec les lapins, Peter Jackson a voulue creuser l’idée du personnage de Radagast en lui donnant un moyen de transport unique, ce qui va surement plaire aux plus jeunes spectateur.

  • Moi

    Merci pour le lien.
    Le podcast est super !

    • Guillaume

      Ce 1er film a peut être quelques petits défauts mais c est une excellente introduction pour une trilogie qui s annonce peut être mieux que le Seigneur des Anneaux:)

  • http://www.facebook.com/geoffrey.lambey Geoffrey Lambey via Facebook

    j’avoue que j’ai aussi un peu de mal concernant l’acharnement sur cette vf ^^ les voix ne sont pas mal choisies, mis à part la chanson misty moutains assez horrible, le reste etait reussi pour moi.

  • http://www.facebook.com/florian.donzallaz.3 Florian Donzallaz via Facebook

    Pour moi aussi la chanson de la vaisselle est réussie ok l autre c’est pas une réussite…j ai vu VO et VF et la VF est correcte c’est pas un film de boule non plus…je n ai jamais aimé ces débats sur les VF…c’est quand mêmes logique que ça donnera toujours moins bien un mec en short t-shirt dans une cabine qui parle par dessus un acteur deguisé maquillé et équipé en haut d une montagne face à 30 cascadeurs

  • http://www.facebook.com/ankhmout Julie Divoire via Facebook

    Pour revenir à la scène où Bilbo ramasse l’Anneau, il ne m’a pas donné l’air de l’avoir vu tomber de la poche de Gollum. Il le remarque sur le sol après s’être redressé après le départ de Gollum sur son rocher. Pour le problème de concordance entre cette scène & celle du « Seigneur des Anneaux », étant donné qu’il ne s’agit pas du même acteur, pourquoi faire le lien entre les deux ? Automatiquement, ça ne pourra être pareil. Je pense que Peter Jackson compte remplacer celle du « Seigneur des Anneaux » par celle du « Hobbit ».

    Moi aussi j’ai bien cru apercevoir Bolg à la Bataille d’Azanulbizar. Que Dwalïn le tue, ça, je n’ai pas vu. Il y a un tellement de mélange de personnes durant cette bataille que je n’ai pas pu tout voir. Personnellement, c’est vrai qu’il est effrayant Bolg. Le même regard que la gamine dans « L’exorciste ». Brrr…

    Comme certains d’entre vous, j’ai bien aimé aussi l’allusion au fait que les nains n’ont plus de maison. J’aime bien les scènes intimistes de ce genre qui me touche.

    Concernant le cerf que chevauche Thranduil, bien sur, cela m’a tout d’abord surpris car inattendu. Mais je m’y suis vite faite à cette perception. Après tout, cet animal est le Roi de la forêt. Il est un symbole de noblesse & il est lié à la forêt, là où s’étend le royaume de Thranduil. Je trouve que c’était bien pensé & que c’est adéquat.

    Pour Saroumane, en effet, on dirait que Gandalf n’est pas dans ces papiers. Un peu surprenant.

    Pour les ajouts de couleurs dans les paysages, c’est vrai que ça surprend un peu de voir un coucher de soleil qui s’éternise & que ça donne un côté surréaliste. Mais d’un sens, on est dans une histoire fantastique & je trouve que ça aide à le montrer. Moi je n’ai rien contre de sublime paysages, même s’ils ne font pas réels.

    Pour le scénario, après, comme vous l’avez dit, ce n’est que le commencement. L’aventure se met en place doucement, comme dans « La Communauté de l’Anneau ». Même dans le roman, cette première partie ne possède pas beaucoup d’action. Et puis, si il faut comparer avec « Le Seigneur des Anneaux », ce n’est pas du tout le même style d’histoire. D’un côté, on a une Guerre qui touche toute la Terre du Milieu, ce qui est grave. On ne peut donc pas la traiter à la légère & avec humour. De l’autre, on a juste une bande de nains qui veulent regagner leur montagne. Qui plus est, on sent dans le roman le côté plus léger & enfantin du conte. Et c’est ainsi que Peter Jackson & cie ont voulu l’adapter. Le seul lien que l’on peut faire entre les deux trilogies c’est les lieux en commun & la personnalité des personnages similaires. Mais il est vrai que l’essentiel de cette histoire réside plus dans son milieu & sa fin. Par conséquent, les prochains épisodes risque d’être plus accrocheurs & intense.

    Pour la VF, c’est surtout la chanson traduite qui fait le plus défaut. Parfois, les paroles ne correspondent pas avec le mouvement de leur bouche (je pense au gros plan de Bofur). Mais bon, après, le doublage ne doit pas être une chose facile à faire. Autre point, la prononciation des noms des nains qui n’a pas été modifié. Sauf à la fin du film : lorsque l’oiseau passe au dessus de la compagnie, Oïn prétend qu’il s’agit d’un corbeau & lorsque Gandalf rectifie le nom de l’animal, il appelle le nain avec la bonne prononciation (soit oIne). Eh ouais ! Pour le reste, les différentes voix ne m’ont pas trop choqué ni dérangé. De toute façon, je n’ai pas le choix. J’ai besoin de la VF pour comprendre & voir en même temps le film. Ben ouais, lire les sous-titre fait louper des images.

    {suite du message dans le suivant}

  • http://www.facebook.com/ankhmout Julie Divoire via Facebook

    Concernant Radagast, un peu déçue sur le coup, car trop farfelu. Mais après un second visionnage, je l’apprécie un peu mieux. Du moins, au niveau design, j’ai rien à dire sur lui, je suis satisfaite de son look. Bon, sa course avec les lapins façon Benny Hills, j’avoue avoir un peu de mal. Concernant Azog, fortement surprise de le voir en vie. J’avoue que ça donne un peu de piment le fait qu’il poursuive Thorïn, mais je m’attendais tout de même à le voir mourir à la fin. Ce qui aurait permis à Bolg d’apparaitre dans les prochains pour venger son paternel. Mais visiblement, d’après les dires de certains, il se fait tuer à la bataille d’Azanulbizar. Donc impossible. Au niveau design, certes, le numérique saute aux yeux, mais ce n’est pas bien gênant. Pour le Roi Gobelin, il ne m’a pas dérangé non plus. J’en profite pour aborder la scène avec le boulet rocheux. C’est vrai que c’est énorme. Mais bon, c’est dans la continuité de l’atmosphère léger du film. Et dans « Le Seigneur des Anneaux » aussi il y avait ce genre de scènes incroyables (Legolas & l’Oliphant). Pour la chute de Bilbo, c’est vrai que c’est un peu surprenant, mais faut mettre ça sur le dos des champignons (très efficace comme amortisseur de chute & chouette clin d’oeil à la chute des Hobbits dans « La Communauté de l’Anneau »). Pour Bilbo, j’ai adoré son jeu. Il est extra, je l’adore. Il dégage un côté british irrésistible pour un Hobbit. Le fait de le faire intervenir à la fin, ce sera peut être pour compenser le passage des araignées (vu que visiblement ce sont les elfes qui vont les délivrer). Pour les nains, c’est vrai que sur le coup, j’ai étais déçue par le fait que beaucoup d’entre eux ont été laissé en arrière. Mais après coup, je me dis que c’est mieux ainsi car imposer 13 nains d’un coup sur le devant de la scène ce serait un peu trop étouffant. Je suis certaine qu’ils seront développé progressivement dans les prochains. Pour Thorïn, il est vrai qu’il est beaucoup mis en avant, piquant parfois la place à d’autres (comme dans la bataille), donnant souvent un air fière & désagréable envers Bilbo, le prenant de haut. Certainement pour forger le personnage, que l’on sait à qui on a affaire. Personnellement, j’ai adoré Bofur, même s’il n’a pas un grand rôle. Quant à Galadriel, on ressent sa grande sagesse, sa puissance & elle est radieuse. Je garde le meilleur pour la fin : Gollum. Bluffé sur tout les points. Par contre, celui que je n’ai pas aimé, c’est le gobelin minuscule qui fait office de « secrétaire » pourrait-on dire. J’espère que vous verrez de qui je parle.

    Au niveau scène, le prologue est saisissant, impressionnant. Je rejoins Mary en ce qui concerne l’attaque de Smaug (en parlant du grand ver, à la fin, lorsqu’on l’aperçoit légèrement, j’avais l’impression qu’il n’était pas rouge, ce qui m’a effrayé. Mais lorsque j’ai revus le film, en le voyant entrer dans Erebor, on voit sa queue qui est rouge, ce qui m’a rassuré). Durant ce prologue, on peut apercevoir les femmes des nains avec leurs pattes de chaque côté du visage. Sinon, les énigmes dans le noir reste mon coup de cœur. Ce que j’ai le moins aimé… Je ne sais pas vraiment. En tout cas, ce fus un plaisir de replonger en Terre du Milieu, de retrouver des lieux familiers, des sonorités familières & nouvelles ainsi que des personnages attachants.

    Dyptique ou Trilogie ? Je suis partante sur la trilogie. Elle permet de bien développer l’histoire tout en y incrustant du surplus. Le second épisode, je pense savoir de quoi il va traiter. Par ailleurs, j’appréhende la scène des araignées. J’ai appris récemment que ce sont des acteurs qui font ces bestioles en motion capture. Surprenant… J’ai hâte de découvrir l’apparence de Smaug (découverte que j’espère faire dans le film & pas avant). Le troisième, la bataille des cinq armées & la liaison entre les deux trilogies. Je pense à la reconquête de la Moria, Sauron & la reconstruction de Barad Dur entre autre. Un petit passage sur les parents de Frodon & son adoption par son oncle. Des rencontres entre Bilbo & les nains, pourquoi pas ?

    Je pense avoir fais le tour… Je ne suis pas du genre à être butté sur le roman, ce qui me permet d’être plus large d’esprit & d’accepter mieux que d’autre les transformations & propositions des artistes. Adapter un roman, c’est faire un film autour du livre, qui s’en inspire mais pas le retranscrire tel quel. Si on accepte pas ça, aucune adaptation ne vous plaira. Ce qui est un peu dommage. C’est une version dérivée comme la bande dessinée que nous a très bien présenté Adrien. Si on est capable d’aimer la version BD comique vu par les yeux & créé par l’imagination de son ou ses auteurs, on est capable d’aimer la version cinématographique vu par les yeux de Peter Jackson & son équipe, leur imagination, leur sens artistique & l’insertion d’idées personnelles. Et c’est toujours mieux de voir un film au moins deux fois pour avoir un point de vue plus concret.

    Bon je stop là. Si jamais j’ai encore des choses à dire, j’entamerai un autre long commentaire ^^
    Mais avant, un petit message concernant le podcast (ben ouais, quand même ^^). Comme toujours, divertissant, intéressant, captivant. J’aime beaucoup ce partage de points de vue, parfois synchro parfois différent. Le montage est super, proposant de bonnes vidéos, de bonnes images & illustrations, & surtout de bons clin d’œil (Mr. Propre par exemple ou « Juliette je t’aime » pour présenter Juliette – assez flatteur pour elle, à moins qu’il ne s’agisse d’un message laissé par un admirateur, qui sait ?!). Merci à vous pour ce nouveau débat.

  • http://www.facebook.com/florian.donzallaz.3 Florian Donzallaz via Facebook

    C’est un détail et ce n est que mon avis mais après 4 visionnagse je n apprécie pas de voir amon soul…je trouve dommage c’est du fan service pas indispensable…je trouve que ça enlève du crédit à la scène où Aragorn la présente…bon comme je l ai dis c’est un détail

    • Faramir

      Pas vraiment, je trouve que c’est un choix logique, difficile de se donner RDV en pleine forêt ou en plein champ à une époque comme la leur (pas de GPS) il faut donc un point de repère dans des terres qui ne leur appartiennent pas et qui plus est proche de leur but. Choisir une tour de l’ancien royaume qui fut ruinée par les armées du roi sorcier n’est pas non plus illogiques pour des orques je supposent qu’ils en tirent pas mal de satisfaction. En plus cela permet de mieux situer les 2 parcours entre les 2 futures trilogies. Après juste comme ça « Fan service »? Une tour en ruine? peut être que tu exagère un petit peu, sans méchanceté, il ne faut pas en voir partout non plus cela reste une partie intégrante de cet univers.

  • Julien

    merci a vous pour ce podcast^^

  • FingolfinII

    Très bon podcast encore une fois! Bravo à tous! Par contre j’ai une petite question, où avez vous vu le visage de Nécromancien dans le film? Certains se disaient déçus par le visage qui ressemblait à Voldemort, mais, étant allé voir le Hobbit quatre fois je suis étonné car dans le film on ne voit que sa forme, son ombre, il apparaît juste noir sans qu’on voit son visage. Qui sait il a peut être un casque en métal…D’ailleurs la forme de celui-ci n’est pas ronde et lisse comme un crâne, il a deux genres de « petites oreilles ». Et aussi concernant de l’utilisation du thème « A knife in the Dark » lors de la charge de Thorin contre Azog, qui semblait inappropriée comme vous l’avez dit je crois, je viens de lire dans une interview de Doug Adams (quelqu’un qui a travaillé avec Shore sur les 6 films pour la musique) que la thème des Nazgûls n’avait pas été placé au hasard et qu’il y avait une connexion avec les Nazgûls qui serait sans doute montrée dans les films suivants. Azog au service des spectres? ça rejoint les spéculations concernant la résurrection de Bolg et des spectres par le Nécromancien…. à voir. ^^ Voilà mis à part ces deux remarques merci et bravo encore, continuez comme ça. ;)

  • Faramir

    Très bon podcast une fois encore, le montage, les analyses et votre manière d’échanger les points de vue sont intéressants et agréable à écouter.
    Je voulais juste faire remarquer quelques détails en ce qui concerne votre analyse sur la partie technique et particulièrement les couleurs de l’image car je pense que vous oubliez tous un détail qui diffère nettement entre le roman du hobbit et celui du seigneur des anneaux (mais vous n’êtes pas les seuls à l’avoir oublié, j’ai dû aller vérifier ça m’intriguait).
    Vous dites que l’image est trop propre et les couleurs trop vives mais il y a une logique puisque le départ de Bilbon et celui de Frodon ne se passent pas du tout à la même saison (tout bête mais il fallait s’en rappeler).
    Bilbon part à la fin du mois d’avril et donc la partie de l’aventure que l’on a vue dans le dernier film se déroule pendant tout l’été qui suit.
    Alors que Frodon, lui, part en automne le 23 septembre pour être précis et ensuite toute la partie qui concerne la guerre de l’anneau après le départ de Frodon et de la communauté depuis Fondcombe, se passe en plein hiver, du 25 décembre au 25 mars jusqu’à ce que l’anneau soit détruit à la montagne du destin où le printemps commence tout juste. Donc un changement de ton plutôt bienvenu et fidèle à l’histoire.
    De plus le contexte n’est pas du tout le même, Sauron étant tout juste en train de reprendre forme, il n’a pas encore assombri le sud de la terre du milieu comme il va si bien le faire par la suite depuis le Mordor.
    On ne peut pas faire d’une aventure joyeuse, en tout cas au début, (et donc la partie du nouveau film) un film sombre. C’est là que l’on serait tombé dans une logique de juste faire plaisir au fans des films du Seigneur des anneaux en collant une ambiance irrespectueuse de l’histoire.
    D’où l’importance de ne pas comparer l’ambiance des deux films et de se concentrer, pour le coup, sur ce qui est dit dans le livre.
    Donc l’aspect « rêve » est présent à juste titre (après certains rêvent peut-être plus en hiver qu’en été ;) chacun ses goûts) et l’aspect plus propre par rapport au contexte de l’histoire est donc tout à fait justifiable.
    C’est évidemment plus dans les prochains films où l’ambiance devrait s’assombrir qu’il faudra en mesurer l’aspect puisque à leur arrivée à Erebor on entrera en hiver ce qui donnera normalement un contexte plus sombre à la bataille des 5 armées (ça devrait plaire à certains qui préfèrent les ambiances dark, ne le cachez pas).

    Après j’aimerais rajouter que j’ai personnellement eu la chance de rester 2 mois en Nouvelle Zélande et ce en pleine transition du printemps à l’été et je peux vous dire que la plupart des couleurs que l’on voit à l’écran sont parfaitement réelles, ne serait-ce que la verdure j’en avais jamais vu une aussi éclatante que celle de là-bas. Notamment dans la région de la comté où je suis allé mais également ailleurs et j’ai eu l’occasion d’admirer plusieurs couchers de soleil qui me font encore rêver aujourd’hui quand j’y repense.

    Bien vu de dire que les retouches numériques sur les acteurs ne sont pas là pour rien étant donné la santé actuelle et l’âge réel (et humain) des acteurs qui sont sensés, en plus, être plus jeune dans cette partie de l’histoire. Et oui, 11 ans depuis le tournage du SDA ça marque, surtout pour ceux qui étaient déjà âgés à l’époque, les retouches sont donc inévitables si on veut être logique (même Frodon a 30 ans et plus 19).

    Enfin tout cela pour dire qu’il ne faut pas se fixer sur l’ambiance des anciens films même si vous l’aviez apprécié. A l’époque du hobbit il y a encore beaucoup de magie qui règne en terre du milieu (surtout au nord où se déroule l’histoire) et celle-ci va progressivement disparaître au fur et à mesure des films qui vont amener à un contexte qui ne sera presque plus qu’exclusivement humain dans le retour du Roi, ce que Tolkien a très bien fait ressentir dans les livres avec le départ des elfes, des magiciens etc.

  • Charlie

    Je me demande bien comment ils pourraient faire un film « pont » pour relier SDA et Hobbit, sachant qu’ils devraient mettre les unes à la suite des autres très étalées dans le temps.

  • Charlie

    Je me demande bien comment ils pourraient faire un film « pont » pour relier SDA et Hobbit, sachant qu’ils devraient mettre les unes à la suite des autres DES SCENES très étalées dans le temps.

  • http://www.geekmaniac.fr Gandalf le Blanc

    C’est marrant que personne ne fasse le rapprochement entre la chanson des nains et celle que chante Pippin pendant le repas de Denethor dans le Retour du Roi…

    • Charlie

      A mon avis, il y a surtout un lien entre la chanson de Pippin dans LSDA et la réplique de Gandalf dans Bilbo: »Votre maison est derrière vous désormais, le monde est devant, etc. etc. ».