L’arbre favori de Tolkien bientôt abattu

C’est la triste nouvelle qui vient de tomber et que viennent de relayer nos amis de la Tolkien Society et de Tolkiendil : le pin noir du Jardin Botanique d’Oxford ne sera bientôt plus qu’un souvenir.

C’est dans un billet publié sur le site du Jardin Botanique que l’on apprend la nouvelle : l’arbre préféré de Tolkien va être abattu pour des raisons de sécurité. Il y a en effet une semaine, deux imposantes branches de l’arbre sont tombées. Le conseil de la ville et l’Université d’Oxford ont alors dû se résoudre à prendre la décision d’abattre l’arbre afin de prévenir tout risque potentiel aussi bien pour les visiteurs, pour les employés que pour les infrastructures avoisinantes.

Les deux branches au sol

L’arbre et ses deux branches au sol, © Botanic Garden

L’arbre en question, un pin noir (pinus nigra), était l’arbre favori de Tolkien sur Oxford. Certains considèrent même qu’il aurait inspiré le personnage de Sylvebarbe, bien que l’attachement de l’écrivain aux arbres soit bien plus ancien comme le révèlent notamment quelques-unes des nombreuses lettres de sa correspondance.

« J’aime (manifestement) beaucoup les plantes, et par-dessus tout les arbres, et il en a toujours été ainsi ; et j’ai autant de mal à supporter les mauvais traitements que leur font subir les humains que d’autres les mauvais traitements subis par les animaux.1»

« Il y avait un très grand arbre – un immense peuplier avec de vastes branches – que je pouvais voir de ma fenêtre même lorsque j’étais dans mon lit. Je l’aimais beaucoup et me souciais de lui. Il avait été sauvagement mutilé quelques années auparavant, mais de nouvelles branches avaient courageusement repoussé – sans toutefois qu’elles aient bien entendu la grâce sans défaut de son être naturel d’avant ; et voilà qu’une voisine folle s’est mise à faire campagne pour le faire abattre. Tout arbre a son ennemi, peu d’entre eux ont un défenseur.2»

Tolkien Pine

© Michael George Tolkien dans Carpenter H., J.R.R. Tolkien : une biographie, Paris, Christian Bourgois, 2002

Comme l’indique le Dr Stuart Lee de l’Université d’Oxford, Tolkien détestait la destruction abusive et injustifiée des arbres. Bien qu’il déclare qu’il s’agit là d’une triste nouvelle, il estime qu’il était inévitable d’en arriver à pareille solution. Voyez plutôt la dangerosité que représente l’arbre dans cette vidéo de la chute des branches dénichée par nos confrères de l’association Tolkiendil.