L’Ombre de la Guerre : un jeu vidéo s’inspirant de l’univers de Tolkien

La Terre du Milieu ne cesse de fasciner. En octobre 2014, Warner Bros sortait l’Ombre du Mordor, un jeu vidéo action aventure s’inspirant de l’univers de Tolkien. L’éditeur propose donc une suite dont la sortie est prévue le 10 octobre prochain : l’Ombre de la Guerre.

L'ombre de la guerre

Avant la lecture de ce qui suit, n’oubliez pas de relire notre ancien article sur le sujet : Une suite pour l’Ombre du Mordor

Le jeu

Le joueur se retrouve plongé dans un univers largement inspiré du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien. Il dirige un Rôdeur, Talion, lié par un pacte avec un spectre du nom de Celebrimbor, ancien roi elfe. L’essentiel du jeu semble se dérouler au Mordor.
Pour contrer l’Anneau Unique créé par Sauron, Celebrimbor forge un nouvel Anneau de Pouvoir. Grâce au système Nemesis qui consiste à prendre le contrôle de forces ennemies, Talion peut diriger une armée entière d’orcs afin de conquérir le Mordor et contrer Sauron.

Les personnages

Si Talion ne fait pas partie de l’univers de Tolkien, le groupe des Rôdeurs est, en revanche, bien connu, notamment au travers du personnage d’Aragorn dans le Seigneur des Anneaux. Celebrimbor, quant à lui, est présent dans les livres. En effet, dans le Silmarillion, le chapitre relatif aux Anneaux de Pouvoir et au Troisième Âge, raconte comment cet elfe légendaire créa avec Sauron les Anneaux de Pouvoir :

« À Eregion les artisans de Gwaith-i-Mirdain, la confrérie des Orfèvres, surpassèrent en talent tout ce qui avait été fait, sauf par Fëanor lui-même. Le plus célèbre d’entre eux fut Celebrimbor, le fils de Curufin qui s’était séparé de son père et était resté à Nargothrond quand Celegorm et Curufin en avaient été chassés, comme il est raconté dans le Quenta Silmarillion. »

« Cette époque vit les forgerons d’Ost-in-Edhil surpasser tout ce qu’ils avaient fait jusqu’alors : après avoir médité, ils fabriquèrent les Anneaux de Pouvoir. Mais Sauron dirigeait leurs travaux et savait tout ce qu’ils faisaient, car il voulait s’attacher les Elfes et les tenir de près. »

Ainsi, on constate que si l’histoire développée dans le jeu vidéo L’Ombre de la Guerre s’inspire largement des personnages et de l’univers de Tolkien, il ne relate absolument pas les écrits.

Le décor

L’histoire se déroule au Mordor, on y retrouve  le même thème architectural que dans les films de Peter Jackson, on reconnaît la cité de Minas Morgul, la Montagne du Destin et Barad Dûr. Cependant, pour les besoins du jeu, des forteresses y ont été librement ajoutées. Le joueur a pour mission de prendre le contrôle de celles-ci, afin d’avancer dans l’histoire.

Les créatures

Bien sûr, on y retrouve les orcs accompagnés de trolls, qui constituent l’essentiel des armées du Mordor. Talion peut en prendre le contrôle pour accomplir les missions du jeu. Lors des combats, le joueur peut monter un Warg et également un dragon.

Tout cela est détaillé dans une vidéo de présentation du jeu que nous nous invitons à visionner ici :

Au-delà de la qualité du jeu, la transformation du récit de la terre du milieu, suscite la critique et peut apporter la confusion sur la véritable histoire des personnages dans les livres. Il s’agit donc de voir L’Ombre de la Guerre comme un jeu vidéo s’inspirant de l’univers de Tolkien, non pas comme une interprétation fidèle de son œuvre.
Pour les curieux, la bibliographie de Tolkien est très riche d’informations, son œuvre très vaste et passionnante, à découvrir ou redécouvrir !

N’hésitez pas à pré-commander le jeu (Xbox One et PS4) sur Amazon en cliquant sur les images ci-dessous :

Article rédigé par Stéphanie

Juliette

A propos de Juliette

Administratrice du site Tolkiendrim depuis 2012 et membre active de l'association Tolkiendil, Juliette se donne sans compter lorsqu'il s'agit de promouvoir l'univers de Tolkien. Cette Lilloise British dans l'âme de 28 ans est également une jeune illustratrice en devenir.
Bookmarquez le permalien.