Quand le Fossoyeur déterre le Hobbit

Comme vous le savez, nous aimons vous présenter des artistes travaillant autour de Tolkien et ce dans n’importe quel domaine, qu’ils le fassent régulièrement ou occasionnellement. Cet article est donc pour nous l’occasion de vous faire découvrir, pour ceux d’entre vous qui ne le connaîtraient pas encore, celui que l’on nomme le Fossoyeur de Films.

Fossoyeur de films

C’est à François Theurel, chroniqueur passionné de cinéma et de musique, que l’on doit la création de ce personnage. Lorsqu’il lance sa chaîne de vidéos sur YouTube en septembre 2012, deux idées sont en projet. On retrouve ainsi d’une part, et dans un premier temps, des vidéos présentant des jams, séances musicales improvisées, et d’autre part des critiques cinématographiques. C’est là la naissance du Fossoyeur, personnage fantaisiste et véritable chroniqueur cinéma déterrant films ou thématiques cinématographiques et s’adonnant à un véritable travail en profondeur. Ce personnage permet alors à son créateur de livrer ses analyses, dépassant de loin le simple « j’aime / j’aime pas » tout en conservant un ton léger et humoristique.

Alors une question vous vient sans doute à l’esprit : « Diantre ! Mais pourquoi diable nous en parlent-ils ? » Eh bien tout simplement parce que ce chroniqueur a réalisé deux excellentes vidéos liées aux adaptations de Peter Jackson et évoque Tolkien dans quelques autres.

Ce qui donne toute leur force à ses réalisations, partageant avec intelligence sa passion et procédant à une re-contextualisation des films traités, c’est le fait que le Fossoyeur creuse véritablement ses sujets et évite dès lors le traitement superficiel. Donc autant vous dire que la rencontre de ce personnage atypique et des adaptations de Peter Jackson ne peut que donner d’excellentes vidéos que nous avons le plaisir de vous faire découvrir ci-dessous. Vous pourrez ainsi constater que l’humour et la finesse de ce personnage et de son créateur permettent d’aboutir à  des critiques construites, constructives et plaisantes à voir.

Par ailleurs, le visionnage de ces vidéos met en lumière la bonne connaissance de l’univers de Tolkien dont jouit François Theurel, occasion supplémentaire pour nous autres de lui poser quelques questions auxquelles il a gentiment accepter de répondre avec sa bonne humeur habituelle.

* Au détour de vos vidéos il semblerait que vous connaissiez bien l’univers de Tolkien et ses différents ouvrages, quand et avec quels livres cette rencontre a-t-elle eu lieu ?
De manière très banale, on m’a offert Bilbo le Hobbit à 13 ans, je l’ai englouti puis ai enchaîné avec Le Seigneur des Anneaux. Ce n’est que plus tard que je me suis attaqué au Silmarillion.

 * Parmi l’œuvre de Tolkien, quel livre a votre préférence et pourquoi ?
J’ai une affection tout particulière pour Bilbo parce qu’il m’a permis de m’ouvrir à tout un nouveau pan d’imaginaire, mais sinon je n’ai pas de réelle préférence pour un ouvrage spécifique.

* Qu’en est-il des personnages ? Dans l’ensemble de la création de Tolkien, y a-t-il un personnage qui vous plaise plus qu’un autre ?
Niveau personnage j’ai toujours trouvé Beorn ultra classe.

* Parlons maintenant cinéma, quelles étaient vos attentes initiales avec l’adaptation du Hobbit de Peter Jackson ?
J’attendais justement que Jackson ne tombe pas dans un décalque maladroit de la trilogie du Seigneur des Anneaux et assume le Hobbit pour ce qu’il est : un conte avec un ton différent. Quitte à créer de toute pièce, par la suite, un métrage qui fasse le lien entre les deux œuvres (c’est d’ailleurs ce qui été prévu à l’origine quand Del Toro était censé réaliser). Hélas, le premier volet tombe totalement dans ce travers mais j’attends avec curiosité et espoir la suite.

Nous tenons à remercier François, alias le Fossoyeur pour son travail et pour avoir accepté de répondre à ces quelques questions. En outre, nous vous invitons de ce pas à vous rendre sur sa chaîne et à visionner l’ensemble de ses vidéos, vous devriez d’ailleurs en trouver quelques-unes où il fait mention de Tolkien, même furtivement.

En tout dernier lieu je profite de cet article, mon tout premier, pour saluer l’ensemble des membres de la communauté Tolkiendrim et me présenter en quelques mots. Je suis donc Alexandre, un nouveau rédacteur du site !
Passionné par Tolkien depuis plus de 10 ans, je prends plaisir à explorer son univers, que ce soit graphiquement par le biais du site web sur lequel j’expose mes travaux, ou sur le plan universitaire dans le cadre duquel j’ai réalisé un mémoire portant sur la résurgence de la période contemporaine et la réappropriation de motifs médiévaux dans Le Seigneur des Anneaux. Intégrer l’équipe de Tolkiendrim est donc pour moi une nouvelle façon de partager ma passion pour la Terre du Milieu, l’aventure ne fait que commencer.

Remerciement spécial à Xavier, sans qui je n’aurais peut-être jamais connu les chroniques du Fossoyeur !

Alexandre

A propos de Alexandre

Administrateur du site depuis fin 2013, Alexandre est un passionné. C'est ce qui l'a conduit à étudier les écrits du Légendaire dans un mémoire consacré à la résurgence de la période contemporaine et à la réappropriation de motifs médiévaux dans le Seigneur des Anneaux, mais aussi à explorer Oxford sur les traces de Tolkien.
Bookmarquez le permalien.
  • Oxo

    Bon premier article, Alexandre.

    Je connaissais déjà le Fossoyeur et c’est bien sympa cette petit interview.

    • Alexandre

      Merci bien :) En tout cas réaliser cette interview était très sympa, c’est toujours un plaisir de discuter avec lui.

    • Je viens de regarder les deux vidéos, je crois que je me retrouve à 95 % dans leur critique ( c’est rare ) à peut-être deux détails près, ils n’ont apparemment pas aimé le début trop long chez Bilbon, ainsi que la chanson des nains, et je remarque que souvent, ceux qui n’ont pas lu le livre – comme Patrick de la vidéo – n’aiment pas ces passages et les trouvent trop longs ; Moi je les adore ( à part quelques éléments très superflus qui gâchent tout comme le concours de rôt ) ;

      Autrement, je me retrouve dans tout , notamment d’ailleurs dans ces paradoses qu’ils évoquent très bien ( car tout le paradoxe c’est que les films se veulent épiques comme Le seigneur des anneaux mais rendent finalement Hors sujet les scènes plus légères comme ils disent, qui sont propres au livre, et je le ressens exactement pareil, comme pour les troll. J’ai aussi été bloqué par la manière dont les géants de pierre sont amenés, et arrivent comme des cheveux sur la soupe, même si cette scène est visuellement énorme.

      Très très bonnes critiques , subtiles, ils n’ont pas évoqué par contre les scènes avec Radagast et les lapins que moi je déteste ( c’est sans doute ce que je déteste le plus dans le film et je le met sur le compte des longueurs pour étirer ) sinon je suis d’accord avec tout, notamment l’autocitation constante (  » fuyez pauvres fous  » etc ) Ils ont dit exactement ce que j’avais du mal à exprimer depuis un an. Très très bonnes vidéos, merci pour le partage ( je partage à mon tour, même si je pense que ça risque de faire grincer quelques dents, car il y a aussi des fans hardcore du hobbit .. )

      • Alexandre

        C’est exactement ce que j’ai ressenti après avoir vu les vidéos et ce que j’avais écrit dans une critique réalisée en privée. Pour ce qui est de Radagast nous avions eu un échange très marrant sur ce personnage qu’il trouve également caricatural, que ce soit pour les allusions grossières et pas fines du tout à la drogue, pour ses lapins ou encore pour ses cris efféminés…
        Le but de tout ça n’est pas de faire grincer des dents les personnes ayant appréciés les films, je pense que les admirateurs de Tolkien prendront ces critiques pour ce qu’elles sont : une vision construite et argumentée portant sur un film, vision qui n’a cependant pas la prétention d’exposer la Vérité absolue et qui reste de toute façon subjective. En espérant que tu ne te feras pas taper sur les doigts pour le partage :)

        • ça fait grincer quelques dents mais je juge vraiment ce genre de critiques utiles. En tout cas au-delà du hobbit, merci à Tolkiendrim pour m’avoir fait découvrir Le fossoyeur ( je me suis amusé à voir aussi les critiques d’autres films comme Cloud Atlas , il est vraiment très intéressant à écouter )

  • anonyme

    Il en dit pas du bien du film dans sa critique! Bizarre que des fans du Hobbit partagent une vidéo ou il se fait quand même bien descendre. Intéressant même si je ne partage pas son opinion.

    • Alexandre

      C’est justement tout l’intérêt de la démarche, laisser l’expression libre.
      Attention à ne pas faire d’amalgames : sur le site l’accent n’est pas mis sur le Hobbit, mais bien sur Tolkien. L’adaptation de PJ est donc traitée, pour autant, tous les rédacteurs ne sont pas tenus d’adorer cette dernière.
      Bien entendu, tu en as le droit de ne pas partager son avis, c’est évident. L’intérêt du site est aussi d’ouvrir la discussion afin de confronter des points de vue dans une démarche constructive.
      Pour mon cas je partage assez son avis, certains personnages me semblent être caricaturés à l’extrême, le ton me semble parfois en décalage avec le livre lui-même, ce qui est compréhensible et j’en passe. Visuellement j’ai par contre bien aimé le film. Il n’en reste pas moins que le Fossoyeur déclare tout de même attendre le prochain volet du Hobbit avec espoir, preuve que la critique se veut constructive. :)

  • Mr Ethnologue

    Oui, la réputation du Fossoyeur n’est plus à faire. Il a l’avantage comparé à d’autres critiques de films a utilisé un bon vocabulaire cinématographique adapté à un public lambda. Il ne fait pas que de critiquer et de pointer du doigt les fautes, mais propose des pistes et des moyens de les éviter. Pour la critique du Hobbit, je le trouve tout simplement excellent.

    • Alexandre

      Parfaitement !

  • bruno

    Wowww super

  • Pingback: « La Communauté de l’Anneau » vu par la Nostalgia Chick |()

  • Pingback: Live avec le Fossoyeur de Films – Les adaptations |()