Résumé de l’avant-première de Londres

En direct de 160 pays, l’avant-première de Londres a été suivie, retransmise et partagée en live. Retour sur les événements forts de ce moment, la dernière avant-première mondiale d’un film adapté des romans de Tolkien par Peter Jackson.


Rappel des acteurs présents sur le tapis vert du cinéma Odéon de Leicester Square : Peter Jackson, Philippa Boyens, Martin Freeman (Bilbo), Richard Armitage (Thorin), Evangeline Lilly (Tauriel), Luke Evans (Bard), Benedict Cumberbatch (Smaug/Le Nécromancien/Sauron), Orlando Bloom (Legolas), Ian McKellen (Gandalf),  Lee Pace (Thranduil), Andy Serkis (Gollum), Stephen Fry (Le maitre de Lacville), Sylvester McCoy (Radagast), Mikael Persbrandt (Beorn), Ryan Gage (Alfrid), John Bell (Bain, fils de Bard), Aidan Turner (Kili), Ken Scott (Balin), James Nesbitt (Bofur), Adam Brown (Ori), Jed Brophy (Nori) et enfin, Billy Boyd, interprète de la chanson du générique de fin, The Last Goodbye. Un direct de Nouvelle-Zélande sera également organisé au cours de la soirée.

elfieUn « elfie » de Lee Pace, Evangeline Lilly et Orlando Bloom

Tous les acteurs sont interviewés, très émus par cette avant-première, et nous font part de leur émotion de voir tous ces fans s’être déplacés juste pour les voir. Ils nous parlent du tournage, et des souvenirs qu’ils en ont. Voici un résumé de chacune des interviews !

Billy Boyd (Pippin) est très heureux d’être là, et honoré que Peter Jackson ait fait appel à lui pour écrire et interpréter la chanson « the last goodbye ». Cela lui permet d’être présent depuis le début, avec le Seigneur des Anneaux, jusqu’au générique final du Hobbit. Il n’imagine pas l’univers de Tolkien tourné ailleurs qu’en Nouvelle Zélande, qui est un pays extraordinaire.

 

Présent avec un petit bout de chou (petit fils ?), Sylvester McCoy (Radagast) est nerveux par la présence du public, mais prend aussi beaucoup de plaisir. Bien évidemment, il est triste que cela soit finit. Il est émerveillé par les gens présents et les décors autour d’eux. Pour lui, ça a été un voyage extraordinaire, l’équipe du film est devenu une véritable famille.

Luke Evans London premiere

Luke Evans (Bard) évoque un voyage extraordinaire et une trilogie colossale. C’est un événement à la fois merveilleux et