Weta Digital, un studio de taille [vidéo]

Une vidéo a été publiée récemment sur la chaine youtube “WIRED” montrant les processus de création digitale dans la trilogie du Hobbit, et plus généralement chez Weta. Nous avons résumé la majeure partie de cette vidéo afin de vous dépeindre brièvement les coulisses de Weta Digital.

Weta DigitalDifférent du bien connu studio Weta Workshop, qui lui se spécialise sur les effets spéciaux organiques, Weta Digital a été créé il y a de ça 20 ans (pour le film Créatures Célestes en 1993) par 3 jeunes réalisateurs : Peter Jackson, Richard Taylor et Jamie Selkirk. Depuis, la firme Néo-Zélandaise a travaillé sur plus de 40 films. L’un des derniers sur lesquels le studio a travaillé, La Planète des Singes, l’Affrontement, a été nominé aux Oscars 2015 pour les meilleurs effets spéciaux, ce qui n’a pas été le cas du Hobbit : La Bataille des Cinq Armées. Le dernier film adapté du livre Bilbo le Hobbit a pourtant été un travail remarquable en matière d’effets spéciaux. Il contient des simulations de foule très complexes et un environnement à couper le souffle. Le travail effectué sur les personnages numériques est plutôt bon mais néanmoins bien en deçà de ce à quoi nous avait habitué le studio.

Le plus grand changement depuis le Seigneur des Anneaux a été l’amélioration du logiciel de simulation Massive dans les séquences de bataille.

Massive est un logiciel créé par Stephen Regelous en 1996 à la demande de Peter Jackson afin de numériser des personnages à l’écran, notamment pour représenter des batailles sans avoir à engager des milliers de figurants.
Dans le Hobbit, Weta s’est surpassé et nous a montré des scènes de bataille incroyables, d’une ampleur que le studio n’avait jamais atteinte auparavant.
De plus, dans ce film, un nouvel outil du logiciel est utilisé. Ce dernier permet de gérer les armées comme bon leur semble. Par exemple, ils peuvent déplacer un bataillon en le laissant en bloc ou encore le faire se disperser. Mais les cinéastes utilisent également l’option de base du logiciel, permettant de simuler des soldats, filmés de près, en train de se battre. Comme le montre la vidéo, chaque élément est numérisé manuellement et bien distinct.

Weta Digital

Weta Digital

Weta Digital

Au début du film la Bataille des Cinq Armées, l’attaque de Lacville par le dragon Smaug a demandé un travail inouï. Chaque maison détruite a du être numérisée et sa destruction animée, même si c’est pour la voir apparaître une seule seconde à l’écran. Le feu a également été le fruit de simulations et de modélisations afin d’avoir le meilleur rendu possible. Sans parler du dragon qui a été un défi monstrueux que Weta a relevé avec brio.

Weta Digital

Weta Digital

Plus généralement, Weta a reçu de nombreuses récompenses pour ses travaux, dont 5 Oscars pour meilleurs effets visuels qui ont été attribués au Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’Anneau (2001), le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours (2002), le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi (2003), King Kong (2005) et Avatar (2009). Le studio néo-zélandais a contribué à des dizaines de films. Vous pouvez retrouver une grande partie de la liste ici https://www.wetafx.co.nz/features.

Alors qu’on se rappelle du Seigneur des Anneaux pour ses batailles, c’est néanmoins le travail des personnages numériques tels que comme Gollum ou Smaug qui fait de Weta un concurrent de taille aux Oscars en matière d’effets spéciaux, et lui permet de remporter régulièrement des trophées.

Afin de compléter le visionnage de la vidéo, n’oubliez pas d’aller jeter un oeil au site de Weta Digital et de lire notre interview exclusive de Richard Taylor et David Falconer et celle de Joe Letteri, le directeur du studio !

Tobby

Rédacteur depuis Septembre 2014, Tobby est passionné par Tolkien et son univers depuis son enfance. Cet étudiant de 20 ans en arts numériques souhaite partager sa passion avec les lecteurs, d’où sa présence dans l’équipe.

3 pensées sur “Weta Digital, un studio de taille [vidéo]

  • 24 janvier 2015 à 8 h 29 min
    Permalink

    Cette traduction de « bien en deça de ce à quoi nous avait habitué le studio », elle se trouve à quel moment du reportage, parce que j’ai beau l’écouté je n’entend pas cela.

    Répondre
  • 25 janvier 2015 à 16 h 27 min
    Permalink

    cela n’a rien à voir avec le sujet mais je voudrais partager mon avis sur la version du Hobbit de 4h30.
    Peut être que vous en avez entendu parler.
    Alors voilà, cette version peut paraitre aux premiers abords excellente, seulement l’idée d’une version qui écourte le film pour se rapprocher plus du livre est totalement raté, certaines scènes mythiques du livre sont passé à la trappe (la scène des aigle est supprimé, le prologue est également supprimé,)

    Certaines scènes du film de Peter Jackson qui ne figurent pas dans le livre ont été virées(ce qui peut paraitre bien) mais cela fait donc des faux raccords qui saute aux yeux(la scène des wargs et de Radagast supprimé, on passe directement des troll à Fondcomb, dans la bataille des cinq armées, Kili et Fili sont censé mourir, là on ne sait même pas ce qu’ils deviennent, le moment où Legolas lance Orcrist sur un orque pour sauver Thorin est supprimé, on retrouve donc Thorin avec l’épée de son grand père, et PAF, on le retrouve avec Orcrist comme par magie.)
    Le personnage de Tauriel n’existe plus(On pourrais dire que c’est bien, mais pareil, dans la détresse de Lacville on voit une silhouette d’une elfine habillé en vert.)
    En fin bref, cette version est vraiment laborieuse.

    Mais après, à vous d’en juger.

    Répondre
    • 26 janvier 2015 à 17 h 22 min
      Permalink

      Il existe d’autres versions réorchestrées du film, un article est en cours de préparation, et l’une de ses versions s’en sort très bien pour réaliser toutes ces coupes sans que celà ne choque lorsque l’on se détache de la version de Peter Jackson (elle va même jusqu’à utiliser en partie le contenue des versions longues pour livrer une version raccourcie mais en se basant sur le matériau complet). Il faudra attendre la sortie du dernier opus en Blu-Ray, puis en version longue pour peut-être voir une version raccourcie et de bonne qualité circuler sur le net 🙂

      – Alexandre –

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

css.php