Live avec la rédaction sur la Désolation de Smaug

Ce samedi 14 décembre à 20h s’est déroulé notre live sur la Désolation de Smaug sur notre chaîne Youtube.

ATTENTION, nous vous rappelons que ce live contient des spoilers sur le second volet de l’adaptation de Peter Jackson. En outre, des suppositions y sont lancées sur le dernier opus, le live peut donc présenter quelques spoilers relatifs au dernier film.

Ce fut un plaisir de partager nos avis avec vous ! N’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires, nous pensons refaire des lives et des podcasts très bientôt sur des thèmes divers donc nous sommes à l’écoute de vos conseils.

Nous nous excusons mille fois pour le problème technique qui nous a interrompu pendant la conclusion, mais vous avez pu assister aux coulisses du site et je pense que cela vous a offert une petite tranche de rire bien méritée après nous avoir longuement écouté ! Merci d’avoir été si courtois et attentifs, ça nous fait vraiment plaisir suite à quelques problèmes de « troll » que nous avons subi dernièrement comme l’a expliqué Juliette. Vous étiez parfaits ! Continuez à partager vos points de vue sur le film avec nous dans les commentaires de cet article ou sur notre forum.

Après la coupure vous n’avez pas raté grand chose si ce n’est l’annonce d’Hélène pour la recherche de nouveaux rédacteurs et de modérateurs, la voici ici ainsi qu’en tête du site.

Pour finir, Hélène et Juliette tiennent à remercier chaleureusement Alexandre sans qui il aurait été difficile de travailler convenablement ces dernières semaines, il a fait un boulot irréprochable et s’est révélé être un rédacteur en or !

En espérant vous avoir fait passer une agréable soirée, à très bientôt !

L’équipe Tolkiendrim.

live

Hélène

A propos de Hélène

Administratrice depuis avril 2013, Hélène est aussi responsable de section au sein de l'association Tolkiendil. Conquise par l'univers de Tolkien depuis l'enfance, elle se découvre des goûts communs avec l'auteur qui font qu'elle oeuvre aujourd'hui à promouvoir ses écrits.
Bookmarquez le permalien.
  • Feanaro07

    Oh non je serais en partiel :(

  • Mr Ethnologue

    Je trouve que c’est un peu tôt pour faire un live, même pas 1 semaine après la sortie du film, de nombreuses personnes n’ont pas encore l’occasion d’aller le voir …

    J’aimerai bien y participer, car les lives sont assez dynamiques, je trouve ! Mais j’ai pas envie de me spoiler … Bon benh tant pis, je regarderai la vidéo plus tard alors. En tout cas, merci à l’équipe de faire vivre le site !

  • Juliette

    Oui au pire le live sera toujours sur notre chaîne youtube et vous pourrez le regarder plus tard. C’est vrai que ça fait tôt mais on ne sait plus ou donner de la tête, entre ceux qui nous disent d’en faire un tout de suite et ceux qui nous disent d’attendre :/
    Merci en tout cas Mr Ethnologue 😉

    @Feanaro07 : tu passes un partiel samedi soir à 20h ? O_o

    • Feanaro07

      Je sortais de partiel ^^’ oui c’est vache un partiel un samedi soir :'(

  • AragornSkywalker

    Je serai là au début mais après je part à un Cinéma (à 1H de chez moi) et je ne pense pas pouvoir être là après 4H…

  • Atanalcar

    Bon c’était cool, toujours aussi sympa, merci pour vôtre travail et merci pour tous ce que vous faites vous êtes admirable !!

    • Merci beaucoup ! Ton message nous va droit au cœur !

    • Hélène

      Merci beaucoup Atanalcar, ça nous fait vraiment plaisir 😀

  • Anonyme

    bonjour j’ai un roman seigneur des anneaux mais je n’est pas tout les appendices je voudrais savoir quel roman du SDA vous me conseiller.

    Le Seigneur des Anneaux tome 4 : Appendices et Annexes est t’il valable ou pas merci d’avance.

    • Seules les éditions Christian Bourgois fournissent tous les appendices. Je te recommande l’édition illustrée par Alan Lee, un petit bijou de collectionneur :).

      « Le Seigneur des Anneaux tome 4 : Appendices et Annexes » n’est trouvable que d’occasion, il n’est plus édité.

  • Rhyannon

    N’avez-vous pas trop d’attente par rapport au film ? Une adaptation reste une adaptation.

  • Rhyannon

    Personnellement je vous trouve très sévères, et surtout très  » on doit adapter le film a la lettre un point c’est tout. »
    Trop d’attentes par rapport a une histoire que vous connaissez par cœur. J ai l impression que vous avez fantasmé des images et que vous n’arrivez pas a voir les qualités du film. Je trouve ce Live très partial. Ce film est loin d’etre « bof  » comme vous le laissez transparaître. Vous n’argumentée pas vraiment a par dire » oui mais nan …. »

    • Je pense sincèrement que tu devrais relire notre article de réactions à chaud qui complète ce live. Le but de ce live était de revenir sur les poins posant, à notre sens, problème dans le film. Je l’ai apprécié, mais certaines inventions de PJ ne sont pas pertinentes, d’autres le sont. Comme tu le dis, une adaptation reste une adaptation, sauf que par moment ce film glisse vers l’écriture d’invention, parfois à raison et d’autres fois à tord…

    • Rémi Bernard.

      un peu d’accord avec toi Rhyannon, mais j’ai signaler a peu près la même chose sur mon avis sur le film, sur les réactions. (http://www.tolkiendrim.com/le-hobbit-la-desolation-de-smaug-les-avis-de-la-redaction/#comment-9141)

      Mais comme j’en ai discuté avec Alexandre et Juliette et bien, sur le fond ils sont assez d’accord, mnt leurs avis (et je suppose le live) sont plus basés sur l’adaptation pure et dure, si c’est pour donner un point de vue critique, ça ne me choque pas, tout dépent de l’ampleur bien sur, mais dans les réactions ça ne me choquait pas plus une fois la discution lancée.

      Maintenant je n’ai pas su suivre le live et je ne l’ai pas encore entendu, donc je ne peu pas vmt dire, peu être que ça ne me plaira pas, tout comme je peu adoré^^, donc avis a prendre avec des pincettes ^^.

    • Hélène

      Je vais compléter la réponse d’Alexandre en ajoutant que de mon point de vue, comme je l’ai dit à de nombreuses reprises dans le live, le film souffre de gros problèmes de rythme et de cohérence qui ont entravé mon immersion dans l’univers du film. Donc adaptation et livre à part, ce film reste malgré tout très moyen à mes yeux.

      • Rémi Bernard.

        ah ça par contre, en completant de la sorte, je puis dire que je ne suis totalement pas d’accord avec toi, qd je compare avec beaucoup de films qui sortent de nos jours… et bien je trouve qu’il ne faut pas exagérer, mais bon, encore une fois, chacun son avis et ceci est le miens^^.

  • e2002

    Entièrement d’accord vous n’avez pas arrêter de cracher sur le film alors qu’il est vraiment super vous n’avez souligné aucun point positif et vos arguments sont un peu bidon et vous dites a la fin que vous n’êtes pas des puristes alors que tout au long de la vidéo vous nous prouver le contraire et manifestement vous ne savez pas ce que veut dire le mot adaptation

    • Je te ferai la même réponse qu’au dessus, il faut appréhender ce live comme un complément de nos réactions à chaud publiées dans un précédent article. Dans ce live nous revenons principalement sur les points qui posent problème pour nous dans le film. Pour autant nous évoquons, même brièvement quelques uns des points forts du film. De là à dire qu’on « crache » sur le film, je ne suis pas d’accord.
      Personnellement je l’ai aimé dans l’ensemble (cf. réactions à chaud). Quant à la définition d’adaptation il s’agit de transposer une oeuvre dans un autre domaine que le sien, et ce en conservant la trame narrative, la cohérence et la logique. Or par moment PJ y arrive avec brio, et à d’autres moments la transformation devient une déformation grossière et caricaturale, je pense notamment à la romance avec Tauriel ou à la partie de surf sur de l’or en fusion. Cette scène n’a aucune logique et la dimension fantasy de l’oeuvre n’excuse pas l’invraisemblance de cette scène. Au final le film a de bons points forts, mais aussi des points faibles. Désolé que tu n’aies pas aimé et compris le but de ce live, à savoir livrer une analyse de l’adaptation, analyse qui du coup s’axera sans doute beaucoup plus sur les points négatifs.

      • e2002

        Dans ce cas il aurai mieux valut faire un live sur l’ensemble du film et pas seulement sur les points qui posent problème cela aurait était plus pertinent la vous nous donnez l’impression que tout a raté dans ce film alors qu’au contraire je trouve qu’il est vraiment intéressant sur certains points notamment la confrontation entre les nains et smaug

        • D’où le fait que je t’oriente vers nos réactions à chaud :)
          Par ailleurs, revenir sur l’intégralité des points positifs du film aurait nécessité une heure supplémentaire pour ce live, ce qui aurait été bien trop long. Néanmoins nous notons ta remarque. Encore une fois j’insiste sur le fait que nous ne voulons pas « cracher » sur cette adaptation.

        • Juliette

          « Ce film est vraiment super » > pour toi sans doute, ton avis ne veut pas dire que c’est vrai. Tout comme le notre, on le donne, ce n’est pas parce qu’on ne trouve pas le film « super mega génial » qu’il ne l’est pas. On se demande parfois si vous regardez/lisez les choses en entier, on a fait allusion à beaucoup de point positifs un peu partout, dans ce live comme dans notre critique, je ne vais donc pas m’amuser à tout remettre ici.
          Et si vraiment vous voulez entendre du I love PJ partout, libre à vous de vous rendre sur un site de fan de PJ consacré uniquement à lui où vous entendrez ce que vous avez envie d’entendre.

        • Hélène

          En ce qui me concerne je pense avoir dit globalement tout ce que j’avais à dire. Il faut savoir que ce live nous a demandé un travail de préparation en amont afin de ne rien oublier ou presque. A la fin, j’avais fait le tour de mes trois pages de notes personnelles. Il faut savoir que nous sommes des bénévoles passionnés, en rien des critiques professionnels ni des étudiants en cinéma ou en journalisme, nous ne pouvons pas livrer un travail pro sans le moindre défaut, juste notre avis le plus objectif.

          Pour la confrontation avec Smaug, j’ai vraiment aimé la partie avec Bilbo, celle avec les Nains va parfois un peu trop loin en faisant de l’epicness pour de l’epicness. De plus, Smaug semble parfois un peu idiot et c’est assez dommage je trouve, je pense notamment à la scène que j’ai qualifié dans le live comme type « boss dans World of Warcraft ». Chacun essaie de distraire le dragon l’un après l’autre et Smaug perd à cet instant toute crédibilité, il est réduit à l’image d’une bête enragée sans cervelle.

  • Atanalcar

    Le film est moins bien présenté, j’ai eu de gros problème pour ne pas me faire éjecter du film lors des scènes à la con genre Tauriel et Kili, le gros point noire du film. Après on entre dans le film et pour ma part j’ai un sentiment de manque, comme si des phrases sont inachevées (Version longue vraiment longue, je pense). Là ou le film devrait prendre son temps, il vas trop vite, mais là ou le film devrait aller rapidement, il est lent. Pour moi le dernier car d’heure marque cela, il n’a pas de raison d’être et marque surtout le manque d’idée, je trouve qu’il est vraiment là juste pour combler un vide nécessaire. je pense que le film aurait dus se finir par la remonté des nains vers la porte et Smaug qui par les chasser.

    Outre les gros problèmes de rythmes, on peut noter les incohérences, Tauriel soignant Kili, d’une flèche de Morgul (c’est quoi ce truc, Tolkien l’aurait mentionné ??), et je pense que le principe est le même qu’une lame, non ? l’éclat se dirige droit vers le coeur. Et pour soigner la personne, il faut retirer l’éclat, alors pouquoi personne ne l’a retiré ?? ET le coup de « jerefait Arwen » Nul.

    La musique, elle me plait, beaucoup de nouveauté MAIS un manque énorme de thème, pour Smaug notemment.

    Ne l’ayant vue qu’en Vf, deux fois en plus, les dialogues amoureux paresse vide, bon au moins on a une Vf à peu près correcte.

    En faites les petits écart entre le roman et le film, ne me préoccupe plus. L’oeuvre de tolkien est avant tout un conte, il peut donc éxister plusieurs versions. Mais certains ajout de Peter nuissent vraiment aux films.

    En bref, un film qui à de sérieux problèmes de rythmes (coupures), de cohérence (scène non terminé), une bouse d’amourette au milieu et une décéption concernant Bolg, il est raté à mon sens. Sinon le reste m’a bien plus, de Smaug à Dol Guldur. Les décors et les personnages sont magiques, et l’adaptation si on enlève Tauriel (qui en soi est bien) Kili, et le dernier quart d’heure, est réusis.

    Vive Tolkien, Vive Middle Earth, et Vive le dentiste de Smaug, il doit avoir du boulôt !!

  • Atanalcar

    Désolé pour le double post mais j’ai oublié de formulé quelque chose, le film sera à mon sens beacoup mieux avec une Vl conséquente dans la première heure et sur Dale, Esgaroth et Dol Guldur, mais pas sur la dernière demi-heure.

  • gloraldil

    Bonjour,

    Je ne sais pas si vous en avez parler dans la rédaction mais il ce passe quelque chose dans la presse qui n’est pas très bon pour le film.

    Si vous avez remarqué certaine personne dans le monde de la presse on une idée en tête, c’est de très peu parler du film Hobbit 2, ni de sa réussit mais de faire comme si il n’était qu’un simple film de rue et de tout faire pour ne plus en entendre parler dans deux semaines.

    Pour les intéressez j’ai mis des commentaires tout en bas de la page d’allociné et je pense que l’histoire n’est pas près de s’arrêter là.

    Aujourd’hui ce n’est rien mais j’espère que cela ne va pas endommagé le film et son box office.
    http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18629398.html#comment-1164685156

    Et pour rajouter à ces commentaires d’allociné, beaucoup de presse du cinéma n’ont pas donner une note pour le film.

    A suivre

    • gloraldil

      Et maintenant beaucoup de presse parle du procès qui vas y avoir sur le film.

  • Flavien

    J’aime beaucoup ce que vous faites, continuez :)
    Le gros point noir du film est selon-moi l’histoire entre Tauriel, Kili et Legolas… J’aurais préféré quelques minutes en plus chez Beorn (même si comme vous le dites la version longue en détient sûrement une grosse partie) que passer un temps fou devant la cellule de Kili ou sur son lit à Esgaroth, avec une Tauriel qui se transforme en Arwen.

    ps: J’aurais bien aimé avoir aussi l’avis de David :)

    pps: Juliette tu es magnifique. :)

    • Juliette

      Merci Flavien, ton commentaire fait plaisir. Nous sommes bien d’accord concernant l’affaire Tauriel,kili et Legolas ! Et je pense que beaucoup partagent cet avis.

      Ps: merci pour le compliment ^^’

  • Joju

    Je pense que nous sommes deja chanceux de retourner en Terre du Milieu, il y a un boulot monstre de la part de l’équipe de PJ, et critiquer comme ça chaque point du film est déplaisant à entendre. Encore une fois il faut que les gens arrivent à dissocier littérature et cinéma, 2 médias complémentaires, mais différents, on n’adapte pas un livre comme ça, sans faire quelques changements. Vous ne vous dites pas purites, mais votre réaction dans ce live le sous entend quand meme. Vous voulez comparer au livre ? Niveau trame principale tout est là, Beorn (qui sera plus développé dans la VL), mirkwood, les araignées, le palais de thranduil, les tonneaux, esgaroth, smaug et Bilbo.. Les rajouts (mis à part la romance qui est quelqu’un peu non originale) sont essentiels. Adaptez Bard tel qu’il est dans le roman ! et ce serait impossible de s’attacher à lui.. Adaptez le chapitre de Beorn tel quel, et nous aurions des animaux qui servent le thé sur 2 pattes.. Legolas a sa place dans le film, puisqu’il est le fils de Thranduil, Tolkien aurait surement changé ce détail dans le hobbit s’il avait écrit celui ci apres le seigneur des anneaux. Je ne vois pas ou c’est du sacrilege sa participation dans le film. Bref, vous etes quand meme très durs je trouve..

    • Tolkien a effectivement modifié le Hobbit après avoir écrit le Seigneur des Anneaux pour rendre les deux plus cohérents ensemble. On peut trouver ces changements dans la version annoté du livre. Mais il n’a pas rajouté Legolas pour autant 😉

  • Jordan

    Bonjour à tous,
    Cela fait un moment que je viens sur votre site pour m’informer des dernières actualités concernant Le Hobbit, et je n’avais rien commenter jusqu’à maintenant, mais là je voulais juste dire que je suis totalement d’accord avec vous sur quasiment tous les points. La désolation de Smaug est vraiment sympa mais pas exempt de GROS défauts (le pire étant clairement la romance cul-cul au possible et complètement incohérente). Quant à la flèche de « Morgul » mais c’est quoi ce délire ?!Il n’y a que les nazgûls qui utilisent çà, pas l’orque standard, sinon autant en mettre sur toutes leurs armes et décimer tout le monde; et que dire de Tauriel l’elfe sylvestre de base qui parvient à guérir çà alors que toute l’expérience de Elrond et Gandalf est nécessaire pour soigner Frodon. Le maître de Lacville ne m’a pas du tout plu non plus avec son immense tableau qui aurait plus sa place au château de Versailles que dans cet univers. J’attends de voir la version longue et espère que Béorn y aura une place importante, et pour Smaug j’ai aussi été déçu qu’ils le fassent passer pour un abruti alors que c’est une des créatures les plus rusées de la Terre du Milieu. Bref beaucoup de points noir qui m’ont gâché l’expérience du film, étant un grand fan de l’oeuvre de Tolkien il y’a des libertés prises auxquelles on ne peut adhérer et d’autres qui sont les bienvenues. Pour finir, je dirais que ce n’est pas un mauvais film (loin de là tout de même) mais qu’il est loin, très loin de la qualité de l’adaptation du SdA. Merci à vous pour votre site !

  • Ersatz

    J’arrive après la tempête, mais je tiens à dire quelques mots sur le sujet.
    En fait, cela dépend de la perception de chacun, et il y a à redire sur le parti pris de Peter Jackson concernant quelques scènes (notamment à Dol Guldur et la séquence finale), malgré tout, je pense qu’une fois la réaction à chaud dissipée, DOS sera perçu plus positivement avec le temps.

    De un, contrairement au premier volet, cet opus apporte beaucoup d’éléments qui ne seront résolus que dans le prochain film, et seule la fin de la trilogie apportera une critique fine et complète de l’oeuvre. Comment va se dérouler la conclusion de l’idylle entre Tauriel et Kili, le passif de Bard et de son ancêtre, les secrets de Thranduil, etc.

    Par ailleurs, sur certaines séquences, mon analyse diffère de la vôtre : celle du combat entre Legolas et Bolg par exemple. Vous dites qu’il n’y a aucun intérêt à cet affrontement car, en effet, Legolas ne peut mourir. Pourtant, quand on regarde de plus près, le saignement de nez de l’elfe n’est pas un détail anodin. On sait que le caractère de Legolas va progresser, il évolue toujours dans l’entourage de son père et garde un aspect hautain et même sarcastique. De même, il se croit supérieur et invulnérable. Et son combat prouve les premières failles de sa personnalité, avec l’impossibilité de battre Bolg, et pire, il se fait blesser, l’orgueil est piqué au vif. Il ne peut croire qu’il a été blessé contre un orc. Je suppose que PJ va profiter de sa liberté créative sur ce sujet (tout ceci est absent du roman originel) pour nous amener le Legolas bouffi d’orgueil jusqu’au Legolas bien plus humble du SDA. Voilà le véritable propos de cet affrontement. Du moins à mon sens.

    Voilà, il y a temps à dire sur ce film. Les analyses vont se succéder, j’en suis certain.

    • Juliette

      On n’a pas dit que le combat était inutile, encore une fois, on a juste dit que l’effet de suspens du genre « il va mourir ou pas? » est inutile, c’est bien différent !
      Merci pour ton avis 😉

      • Rémi Bernard.

        c’est vrai Juliette, mais bon, il y a bcp de sujets, persos etc… qui perdent du suspens de toute façon dans tout le film^^. Comme Bilbon va t il lui arriver malheur? noooooon on la vu vieux etc etc etc, donc a part sur les persos ou lui inconnus dans le lotro, il y en a bcp je trouve^^

  • pipo

    Salut à tous
    Je me permets de donner mon avis suite à ce live et à vos commentaires
    Globalement je suis plutôt d’accord avec les intervenants du live même si certains points sont discutables.
    Pour ma part, j’attendais plus les films de la trilogie du hobbit comme une manière de replonger en Terre du Milieu, que comme une adaptation pure et simple du conte. De ce côté là donc, la trilogie du hobbit s’articule comme une sorte de prequel (en tout cas en partie) à celle du sda, ce qui n’est pas pour me déplaire tant la richesse du monde créé par Tolkien après la rédaction du conte du hobbit me semble plus intéressante à montrer que de se limiter au conte lui-même.
    On pourra donc critiquer la compression de la chronologie réelle en un laps de temps (beaucoup trop) réduit: on a en effet l’impression que le nécromancien apparait en quelques mois à peine, noircit la foret et la région en un claquement de doigts. Une telle compression avait déjà été faite dans le sda pour (selon PJ) le dynamisme du film mais elle met à mal l’histoire réelle (les diverses incursions de Gandalf dans Dol Guldur avec la découverte de Thrain; minimisation du rôle du nécromancien durant tout le 3ème âge: c’est par exemple lui qui réveille le balrog et est responsable de bien des méfaits)
    Pour en revenir au second volet, le ton de course poursuite donné au film entre la compagnie et des orques (se déplaçant en plein jour sans apparemment être handicapés dans leurs actions notamment dans leurs combats pendant la scène des tonneaux!) m’a un peu dérangé même si au final elle est directement liée au parti pris des scénaristes de laisser azog en vie dans le premier volet (ça permet d’avoir un grand méchant pas beau et là aussi du dynamisme dans le film, ce qu’imposent malheureusement les standards du cinéma).
    Concernant les divers personnages, voir Legolas dans cette trilogie me semble logique, surtout si elle s’inscrit dans un ensemble plus vaste. Peut être aurait on pu le voir un peu moins. Mais malheureusement sa surprésence est directement liée au personnage de Tauriel. Là aussi voir un personnage créé de toute pièce ne m’aurait pas dérangé plus que cela dans une adaptation si il avait eu une importance moindre. Mais malheureusement, je pense que les scénaristes sont ici tombés dans un raccourci trop rapide et facile: lier un personnage féminin par une amourette: ça permettait de justifier sa présence, celle de Legolas et de rentrer encore une fois dans le standard du film hollywoodien (qui nécessite sa petite histoire d’amour). Malheureusement cela nous donne droit à une amourette improbable, qui sonne comme du déjà vu et avec une scène à la limite du ridicule (lorsque Tauriel soigne Kili ou Fili, allez savoir lequel des deux!). Bref gros bémol sur ce point pour moi.
    A noter également que contrairement à ce que est dit par certains, je n’ai (pour ma part)à aucun moment ressenti l’idée de créer un sentiment de suspens durant le combat Legolas/Bolg à Laketown. J’y vois plus l’idée de faire évoluer le personnage de Legolas également.
    Concernant Bard en revanche je n’ai que peu de critiques à formuler (à part la flêche cachée dans le salle à manger ;-)). L’acteur est très crédible et je trouve même que l’introduction du personnage et tout le background créé autour de lui (et de la ville entière d’ailleurs) intéressants pour le film même si un peu trop manichéen. Si avait eu droit à la même introduction que celle du livre (alors qu’il s’agit de celui qui va tuer smaug, personnage importantissime de l’oeuvre!), c’eut été catastrophique pour moi.
    Concernant Smaug, pour moi pas de déception (loin de là) même si j’ai trouvé tout le passage entre lui et les nains dans Erebor un poil long avec quelques scènes inutiles, voire abusées (surf en brouette, statue en or de nain…). Je n’ai, contrairement à certains, à aucun moment eu l’impression que Smaug semble idiot! Relisez les enfants de Hurin et vous verrez combien un dragon peut être vicieux et cruel plutôt que de se limiter à croquer sur place celui qui vient le déranger.

    Pour conclure mon long monologue (j’aurais pu en dire plus encore :-)), le film est tout de même plutôt bon (en tout cas j’ai passé un bon moment) mais en aucun cas je ne me fie à cette version là seulement pour juger le travail de PJ. J’attends en effet la version longue (qui j’espère sera vraiment longue), car par expérience (celles du sda et du premier volet), on a toujours droit dans le version longue à des plans supplémentaires dans certaines scènes et à un montage différent parfois, ce qui donne plus de fluidité et de cohérence à une scène entière. Je trouve en effet que parfois ce second volet (comme pour le premier et le sda versions cinéma) donne droit parfois à un enchainement de plans manquant de cohérence qui se limite à une supersposition de plans pas très logiques, ce que devrait corriger la version longue.
    Globalement cependant, je juge (je crois que ce sera définitif quoique nous réserve le troisième volet) cette trilogie inférieure à celle du sda: trop soumise aux standards du film hollywoodien (trop de cascades irréalistes et abusées là où le sda était plus crédible et sobre), moins de souffle épique, musicalement moins abouti, bref tout est un peu moins prenant…mais de qualité quand même avec un vrai travail derrière, donc merci quand même pour avoir transposé en images une œuvre que j’ai maintes fois lue, relue et aimée.

    • Hélène

      Merci infiniment d’avoir partagé ton avis bien argumenté avec nous Pipo, c’est un plaisir de te lire :)

      • pipo

        Merci à toi Hélène.
        C’est également un plaisir de vous lire régulièrement, vous tous qui faites vivre ce site, tout comme de vous écouter dans ces lives nous faire partager votre passion pour l’œuvre de Tolkien.

        • Hélène

          C’est à nous de te remercier, cela nous va droit au coeur cher Pipo :)

  • Faramir

    Que ce soit dans le film ou le livre Gandalf sait très bien qu’il s’agit de Sauron avant les événements de la communauté de l’anneau. Le changement entre les films et les livres c’est que Gandalf découvre l’identité du nécromancien lors de la quête d’Erebor (en 2941 du 3ème âge) dans le 2ème film, alors que dans le livre il l’a déjà découvert lors de son passage à Dol Guldur (en 2850 du 3ème âge) lorsqu’il est tombé sur Thraïn mourant (donc 91 ans avant le départ de la compagnie de Thorïn).
    C’est sur la nature de l’anneau qu’il part enquêter au début du SDA et pas sur l’identité de Sauron. Désolé les chroniqueurs mais remattez les films c’est pas de Gandalf mais de vous que vient l’amnésie 😉 (sans méchanceté je vous taquine juste un peu bien sûr).

    • Hélène

      Merci pour ton avis Faramir, nous n’avons peut être pas été suffisamment clairs dans nos propos. Sans parler des livres mais juste des adaptations, ce que Gandalf part chercher au début de la Communauté de l’Anneau n’est pas très clair et on ignore si il est déjà au courant ou non du retour de Sauron. Cela pose donc actuellement un problème de cohérence entre les deux trilogies, d’autant plus palpable pour les personnes qui ne connaissent pas les livres ni la chronologie exacte.

  • Faramir

    Mais de rien et merci à toi, je voulais juste vous aider à éclaircir ce point. Par contre je ne comprends pas pourquoi tu parles d’un problème de cohérence entre les films? Justement tout va devenir simple, les films du « hobbit » vont présenter le retour de Sauron et le fait que Gandalf l’a déjà rencontré. D’où son inquiétude lorsqu’il commence à se demander (au début du SDA) si l’anneau de Bilbon ne serait pas l’unique dont il sait qu’il permettrait à Sauron de récupérer totalement ses pouvoirs (l’ayant rencontré et s’étant retrouvé emprisonné autrefois par lui c’est suffisant pour qu’il s’en inquiète et veuille s’assurer que ce n’est pas cet anneau).

    • pipo

      Salut
      Faramir j’abonde plutôt dans ton sens.
      En effet il m’a toujours paru clair que dans le 1er volet du sda, Gandalf part seulement à la recherche d’informations sur l’unique pour confirmer sa thèse que l’anneau de bilbo est bien ce dernier, tant en recherchant Gollum (comme il le dit) qu’en parcourant les archives de Minas Tirith (comme on le voit) mais peut être est-ce aussi aussi parce que je connais déjà l’histoire. Cependant à aucun moment dans le film il n’est en effet précisé quoique ce soit à ce sujet.
      Il m’a quand même toujours semblé assez évident que le retour de Sauron est déjà connu des sages de la Terre du Milieu (j’entends bien dans le film), avec par exemple Elrond qui parle d’orques qui se sont multipliés depuis un certain temps et divers éléments semblant mettre en évidence le fait que ce retour est bien connu et ne venant que confirmer la remontée en puissance du seigneur ténébreux. Le fait que les neufs soient aussi cités ne vient que mettre en évidence, à mes yeux, une sortie de passivité si l’on peut dire, plus qu’une réapparition, comme si le moment de ce retour des neufs était craint (et donc attendu). De même Gandalf parle de Barad Dur en disant qu’elle a été rebâtie, ce qui laisserait à supposer que cela est connu depuis un certain temps (je sais que PJ a eu tendance à compresser les périodes de temps, mais une forteresse ne se rebâtit pas en quelques jours). En tout cas tel a toujours été mon ressenti en regardant le film, mais il est vrai que la question peut se poser.
      Au moins, comme tu les dis Faramir, cette trilogie du hobbit sera peut être l’occasion de mettre fin au doute (pour peu qu’il en ait eu un) et de lier les deux suites de films.

      • Encore une fois c’est un plaisir de lire des avis argumentés tels que celui-ci. Mais je me pose une question quand à la Communauté de l’Anneau. Lorsque Saroumane apprends à Gandalf que les Neuf ont quittés Minas Morgul il semble étonné. Ainsi cet étonnement est-il dû au fait que le réveil de Sauron est une nouveauté, ou au fait que son retour était connu depuis des lustres mais qu’il restait passif ? Quoiqu’il en soit le Hobbit risque de redéfinir la raison de cet étonnement, ou du moins de la repréciser. 😉

  • pipo

    Salut
    En fait dans la vraie histoire telle que Tolkien l’a créée, Sauron, une fois découvert en tant que nécromancien, s’enfuit de Dol Guldur pour esquiver l’attaque du conseil blanc et se réfugie au Mordor où il reste caché et reconstitue patiemment ses forces (orques, etc…) en restant inactif « officiellement ». En réalité il continue à rechercher les anneaux de pouvoir disparus (surtout l’unique), et se faisant il découvre l’existence de Gollum et envoie donc les neufs à la recherche de Bilbo. Pour moi donc (mais encore une fois je connaissais l’histoire avant de voir le film), il s’agit un peu d’étonnement (car quand les neufs sortent de leur trou, c’est que les choses deviennent sérieuses et que donc Sauron revient aux affaires), et surtout de peur pour son ami Frodo, d’où se réaction de vouloir partir immédiatement. Il me semble que Gandalf connait déjà le retour de Sauron à ce moment du film et ne craint que son retour actif.
    En fait la question à laquelle on tente de répondre, il n’y a certainement que nous, fans de l’ouvre originale, qui nous la posions.
    En effet pour le spectateur lambda non initié, l’introduction du film présente tout de suite le méchant de l’histoire. Elle précise qu’il a été battu mais pas vaincu, et que l’anneau n’ayant pas été détruit, le mal perdure. On sait donc tout de suite que Sauron reviendra et je ne suis pas sûr que la question de savoir si les protagonistes du film connaissent déjà ou pas ce retour leur vienne à l’esprit.

    • Oui, je me rappelle de ces éléments de chronologie piochés dans les appendices. En 2060 du Troisième Âge les Sages de la Terre du Milieu se préoccupent de Dol Guldur dont le pouvoir augmente. Ils se demandent si Sauron n’est pas de retour. En 2063 Gandalf s’y rend et Sauron se planque et bas en retraite, 2850 Gandalf retourne dans Dol Guldur (Sauron c’est donc planqué pendant 800 ans) et découvre que Sauron en est le maître, (2890 Bilbo vient au monde), 2941, année de l’expédition à Erebor, le Conseil Blanc attaque Dol Guldur, Sauron l’abandonne, ses plans pour la guerre sont près, et il retourne se planquer en Mordor. Il n’y révèle sa présence que plus tard. Donc au final il n’y a pas forcément un problème de cohérence entre les deux trilogies si ce n’est celle de la puissance de Sauron. Mais le fait qu’entre le second volet et la Communauté de l’Anneau sa force semble moins importante s’explique sans doute par l’attaque du Conseil Blanc qui aura lieu dans le prochain opus.