Quelques extraits de la Fraternité de l’Anneau

Le grand jour pour la communauté francophone des admirateurs de Tolkien approche : la Fraternité de l’Anneau sera bientôt disponible chez tout libraire qui se respecte.

une extrait fraternité

Nous vous en parlions il y a peu, la Fraternité de l’Anneau, nouvelle traduction du premier volume du Seigneur des Anneaux par Daniel Lauzon est prévue pour ce 2 octobre. Pour l’occasion, comme vous le savez, en plus de vous donner l’occasion d’en gagner quelques exemplaires, nous tiendrons, le soir même de sa publication, un live exceptionnel en compagnie de Vincent Ferré et de nos confrères d’Elbakin.net et de l’Association Tolkiendil.

Le magazine Lire vient de publier dans son dernier numéro, disponible depuis le 26 septembre, un extrait des premières pages de la Fraternité de l’Anneau. Pour ceux d’entre-vous qui n’auraient pas l’occasion de se le procurer, n’ayez crainte, nous avons pensé à vous. En effet, vous aurez la chance de découvrir différents passages de l’oeuvre sur nos sites. Il est bien entendu conseillé de se détacher de l’ancienne traduction pour juger de la qualité de la nouvelle, en un mot, référez-vous à Tolkien pour avoir un aperçu de la fidélité de la traduction.

Lire

MISE A JOUR :

L’ouvrage est maintenant disponible en librairie, foncez vous le procurer ! Pour vous faire patienter avant que vous puissiez véritablement le tenir entre vos mains, en voilà quelques extraits ! Il vous faudra faire preuve de vigilance, des passages supplémentaires seront fréquemment ajoutés sur l’un des trois sites partenaires de cet événement.

Poeme de l'Anneau

Extrait p. 39

Extrait p. 40

Extrait p.50 Discours Bilbo

Extrait p.105 Cavalier Noir Extrait p.194 Tom Bombadil Extrait p.212 Poney Fringant Extrait p.312 Elrond récit Orodruin

Extrait p.419 Gandalf VS Balrog

Extrait p.470 chanson Galadriel

Extrait sommaire

 – -Mise à jour — 

Le second volume de la traduction est désormais disponible, des extraits sont consultables ICI. Pour vous procurer le premier tome (la Fraternité de l’Anneau) ou le second tome (les Deux Tours) cliquez sur les images ci-dessous :

Fraternité de l'Anneau - commande

Deux Tours - commande

Alexandre

Administrateur du site depuis fin 2013, Alexandre est un passionné. C’est ce qui l’a conduit à étudier les écrits du Légendaire dans un mémoire consacré à la résurgence de la période contemporaine et à la réappropriation de motifs médiévaux dans le Seigneur des Anneaux, mais aussi à explorer Oxford sur les traces de Tolkien.

21 pensées sur “Quelques extraits de la Fraternité de l’Anneau

  • 27 septembre 2014 à 17 h 20 min
    Permalink

    Juste observation purement personnelle, Bessac et Hobbiteville passent plutôt bien. On y est certes pas habitués, mais je trouve que ça reste dans le ton du livre, et dans l’esprit Hobbit 🙂

    Répondre
  • 27 septembre 2014 à 19 h 17 min
    Permalink

    Hum, l’utilisation de onzante est un peu gênante. En effet le premier – à ma connaissance du moins – à l’employer fut Ballière lorsqu’il proposa de remplacer la base dix par la base douze. Cependant onzante vaut 132 en base 10, et non 110. Pour le coup l’impression d’étrangeté est effectivement présente, mais le « undécante-unième » avait tout de même pour lui de ne pas être ambigu.

    Sinon je note la conservation de « particulier » qui ne m’a jamais vraiment satisfait, quoique son emploi soit correct et approprié et le remplacement des « anciens » par les « aînés » pour traduire « old folk » qui me chagrine un peu, « aînés » se rapportant à une génération précise, ce qui – à mon sens – classe les hobbits de manière plus strictes que les « anciens », plus diffus, plus vague.

    Pour le reste la traduction est plus fidèle au texte et est agréable.

    Répondre
    • 30 septembre 2014 à 17 h 26 min
      Permalink

      En revanche, pour tous ceux qui ne connaissent pas cette proposition duo-décimale, et je gage qu’ils sont nombreux, onzante est beaucoup plus clair et plus proche de « eleventy », que Tolkien pourrait bien avoir inventé.

      Répondre
  • 28 septembre 2014 à 16 h 15 min
    Permalink

    Waaw. Va me falloir du temps pour m’habituer à « Bessac » mais on voit mieux le « jeu de mots » avec Cul-de-Sac. Sinon, la lecture semble pour ses premières lignes plus simples et agréables. (Et punaise Bilbo, quoi, ça fait tellement longtemps qu’on l’attends la disparition de ce « n » ^^)

    Répondre
    • 28 septembre 2014 à 16 h 19 min
      Permalink

      En effet, c’est une question d’habitude, et la lecture est bel et bien des plus agréables.

      – Alexandre –

      Répondre
  • 30 septembre 2014 à 4 h 09 min
    Permalink

    Je trouve que certains changements ne sont pas pertinents… Pourquoi changer « Un pour le seigneur des ténébres sur son sombre trône » pour « Un pour le sombre seigneur au trône de ténèbre ».

    Répondre
    • 30 septembre 2014 à 17 h 23 min
      Permalink

      L’une des raisons est que « Un pour le Seigneur Sombre / au trône de ténèbres » est un alexandrin. Trois Anneaux pour les Rois / des Elfes sous le ciel ; Sept aux seigneurs des Nains / dans leurs salles de pierre ; etc. Seuls les deux vers sur l’Unique font exception.

      Répondre
      • 16 décembre 2014 à 20 h 43 min
        Permalink

        Quelles sont les autres raisons ?

        Répondre
    • 1 octobre 2014 à 15 h 22 min
      Permalink

      Merci pour le lien. Ça explique pourquoi j’ai tout le temps les oreilles qui sifflent !

      Répondre
  • 2 octobre 2014 à 17 h 04 min
    Permalink

    Ah c’est pas mal, mais pour le gouverner tous remplacé par dominer bizarre et Bessac…

    Répondre
    • 2 octobre 2014 à 17 h 19 min
      Permalink

      Ce n’est qu’une question d’habitude Pierre, la traduction vaut vraiment le coup ! Le texte est fluide et d’excellente qualité, bien plus proche de l’esprit « Tolkien ». Pour ce qui concerne la nomenclature, certains choix ont été guidés par les indications laissées par Tolkien lui-même, les autres ont fait l’objet d’une réflexion poussée. La lecture de l’ouvrage est très plaisante !

      – Alexandre –

      Répondre
      • 2 octobre 2014 à 17 h 22 min
        Permalink

        oui c’est sur, je verrais bien par moi même ! ^^

        Répondre
        • 2 octobre 2014 à 17 h 30 min
          Permalink

          N’oublie pas de te détacher au maximum de l’ancienne traduction, et de te référer à la version de Tolkien. Bonne lecture à toi, et peut-être à ce soir pour notre live 🙂

          – Alexandre –

          Répondre
          • 2 octobre 2014 à 21 h 36 min
            Permalink

            Ah mince, Je n’étais pas disponible ce soir, j’espère une prochaine fois 😉 d’ailleurs sans vouloir rentrer dans le privé, tu as passé ton Capes ?

          • 2 octobre 2014 à 21 h 54 min
            Permalink

            Le live est disponible sur youtube et restera en ligne 🙂
            Pour les questions privées je t’oriente vers les mails 🙂

            – Alexandre –

          • 3 octobre 2014 à 15 h 14 min
            Permalink

            ah ok cool 🙂

  • Ping : Le Seigneur des Anneaux : la nouvelle traduction arrive ! |

  • Ping : La Fraternité de l’Anneau : bilan de lecture |

  • Ping : La couverture du Retour du Roi dévoilée |

  • Ping : Quelques extraits de la nouvelle traduction du Retour du Roi |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

css.php