Descriptif des protagonistes du « Hobbit »

Encore une fois, c’est par l’entremise d’un site allemand, SF-Fan.de, que nous parviennent de nouvelles informations sur le projet qui nous tient tant à coeur.

Tolkien dans le « Hobbit » ne décrit que très peu les Nains, si ce n’est pour certains leur apparences vestimentaires et quelques vagues traits de caractère. Peter Jackson et son équipe ont donc eu la dure tâche de combler ce grand vide en créant un caractère donc mais aussi une histoire spécifiques pour chacun des treize membres de la Compagnie.

C’est justement le sujet de cet article, qui vous propose une description, non seulement des Nains mais aussi des autres protagonistes, amis comme ennemis, du premier épisode de la trilogie, basée sur une série de figurines dédiées aux films.

Bilbo Baggins

Comme tous les Baggins, Bilbo apprécie sa vie confortable. Un garde-manger plein et un bon livre suffisent à le satisfaire. Or le magicien Gandalf, venant à l’improviste avec treize Nains pour lui demander de les accompagner dans une aventure dangereuse, va complètement changer la vie de Bilbo. Le Hobbit est d’abord sceptique, mais parce qu’il est téméraire, il est enrôlé dans la Compagnie de Thorin-Ecu-de-Chêne et devient ainsi le «maître voleur», dont ils ont besoin pour défier un dragon féroce et récupérer le trésor volé des Nains.    A la grande surprise de tout le monde – y compris la sienne – il se révèle que Bilbo est plus intelligent et plus courageux que les apparences ne le suggèrent.

Gandalf

Gandalf le Gris est l’un des sorciers les plus puissants dela Terre du Milieu. Il participe à la reconquête d’Erebor, Cité des Nains, et de l’immense trésor qui s’y trouve, gardé dans les salles de pierre du dragon cracheur de feu, Smaug le Terrible. En chemin, Gandalf trouve des indices indiquant que le monde pourrait être dévasté par un mal ancien. Déterminé à découvrir la vérité qui se cache derrière cela, il doit laisser ses compagnons livrés à eux-même. Son propre chemin le mène dans les recoins sombres dela Terre du Milieu, où il trouvera confirmés ses pires soupçons. 

Les fameux indices sont certainement, entre autres, la lame de Morgul que le magicien aurait trouvé dans une crypte, scellée par un pouvoir magique, où le Roi-Sorcier aurait jadis été enfermé. La question qui se pose alors est : où et quand  aurait-elle été découverte ?
Un membre de Theonering a émis une théorie fort intéressante à ce sujet. Souvenez-vous, la Compagnie perd le Gris Pèlerin de vue, aux abords de la trouée des Trolls. Eh bien, d’après lui, l’Istar mettrait ce moment à profit pour explorer les alentours, où se situent non loin de là … les Hauts des Galgals. Oui, vous avez bien entendu, nous parlons bel et bien du lieu présent dans « La Communauté de l’Anneau »  (le roman) renfermant notamment les dépouilles  des seigneurs et des rois parmi les Dunedains où plus tard le Roi-Sorcier envoya des esprits maléfiques.
Les Galgals seraient donc l’endroit rêvé pour installer la fameuse crypte dont il est fait mention plus haut et une manière pour Peter Jackson de se racheter aux yeux des fans en faisant apparaître dans sa nouvelle trilogie un passage qu’il avait sacrifié dans l’ancienne. Je me surprends même à espérer un petit caméo de Tom Bombadil si cette hypothèse venait à se vérifier.

Thorin

Thorin-Ecu-de-Chêne est seulement  un jeune Prince-Nain quand il est témoin de la terrible dévastation d’Erebor par le dragon. Personne n’est venu au secours des Nains survivants, c’est pourquoi ce peuple autrefois noble et fier a été contraint à l’exil. Pendant de longues années d’errance Thorin est devenu un combattant fort et courageux et un chef vénéré. En son cœur réside un seul désir : retrouver sa patrie et détruire la bête qui est responsable de la situation critique de son peuple.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Balin

Balin est un nain noble et l’un des plus anciens membres de la Compagnie Naine. Par nature sage et doux, il a dû se faire à une vie militaire, car le danger planait constamment au-dessus de lui. En tant que proche parent de Thorin-Ecu-de-Chêne, il est l’un de ses conseillers les plus proches et les plus fiables.

Au fond  de son coeur, le plus sage et plus fidèle des Nains, se demande s’il est judicieux d’essayer de reconquérir la Montagne Solitaire.
 

Dwalin

Le célèbre guerrier Dwalin ne garde pas ses opinions pour lui. Soyez sur vos gardes si vous le côtoyez. Obéissant aveuglément à Thorin-Ecu-de-Chêne, c’est un combattant puissant et brutal qui se méfie beaucoup des « non-nains » en particulier des Elfes. Il est fier, courageux et l’un des plus grands Nains.

Le caractère de ce personnage semble cadrer avec son apparence.

Fili

Fili, descendant de la lignée royale de Durin, a grandi sous l’œil vigilant de son oncle, Thorin-Ecu-de-Chêne. Fili et son frère Kili sont les plus jeunes Nains de la Compagnie. Fili n’a jamais vu Erebor, la légendaire cité Naine. Pour les Nains combattants et expérimentés gravir la Montagne Solitaire est une aventure passionnante. Fili est à mille lieues d’imaginer les défis et dangers qui l’attendent.

Kili

Kili est le jeune frère de Fili et neveu de Thorin-Ecu-de-Chêne, et lui est très fidèle. Malgré une vie insouciante, le Nain montrerait déjà des signes de témérité qui l’auraient poussé à l’aventure. Bien bâti, il a des muscles forts et est fait preuve de l’invincible courage de la jeunesse. Un combattant capable et un excellent archer, il est familier depuis l’enfance avec les armes. Comme il est l’un des plus jeunes dans la Compagnie, ce dernier veut se distinguer et  faire bonne impression.

Bofur

Le sympathique Bofur a une terrible habitude :  il bavarde sans réfléchir. Bofur apprécie la musique et possède d’ailleurs une belle voix . Il aime les repas délicieux et  la bonne compagnie, et surtout, reste optimiste en toutes circonstances. Il n’est pas particulièrement courageux, mais vient en aide lorsque cela est nécessaire,  il soutient avant tout ses amis. Avec son frère Bombur, son cousin Bifur et ses compagnons il est parti vers le Mont Solitaire pour faire fortune. Il a également entendu dire qu’il y avait de la bière gratuite là-bas.

 

Bifur

Bifur vient de l’Ouest et arbore les restes rouillés d’une hache orque sur son front. Comme il ne peut plus parler, il est parfois violent ! Il ne communique que par des grognements et des signes de la main. Contrairement au reste des Nains de la compagnie, il n’est pas lié à Thorin et ne vient pas d’une famille noble, mais est issu de mineurs et de forgerons, des personnes simples qui ont des besoins simples.

Une news suggérait, il y a quelques temps, que Bifur ne parlerait qu’exclusivement le Khuzdûl (la langue des Nains), ce désordre linguistique étant dû à la hache plantée dans sa tête. Cette hypothèse serait-elle donc démentie ? L’idée avait pourtant de quoi séduire. L’espoir est tout de même permis car, comme je l’avais précisé au cours de notre dernier podcast, William Kircher (l’acteur incarnant Bifur), lors du troisième journal de production, prononçait quelques mots en langue Naine. 

Bombur

Il est le frère de Bofur et cousin de Bifur. Il est le chef de cuisine de la Compagnie. Son énorme gabarit et son appétit insatiable posent souvent problèmes. Même s’il est gros, il s’avère étonnamment agile au combat. Malheur à ceux qui l’empêche de dîner !

Gloin

De tous les Nains de la Compagnie qui se rendent à la Montagne Solitaire, Gloin est l’un des plus forts et le plus entêté. Il grogne facilement, mais est fort, courageux et loyal. Gloin fait partie des rares Nains mariés du groupe (phénomène généralement dû à une pénurie de Femmes-Nains). Son épouse est reconnue pour sa beauté et arbore une barbe particulièrement fine. Gloin est l’heureux père d’un jeune garçon nommé Gimli, qui devint plus tard l’un des compagnons de la Communauté de l’Anneau.

Les femmes Nains, voilà un sujet qui a lui seul crée le débat … Nous avions cru apercevoir lors du journal de production N°6 puis dans le trailer une de ses représentantes et avions suggéré qu’il pourrait s’agir de Dis, mère de Kili et Fili et accessoirement soeur de Thorin.
Il se pourrait que finalement il s’agisse de l’épouse de Gloin et mère de Gimli. Elle pourrait apparaître au cours d’un flashback montrant Gloin sur le départ, se séparant de sa famille. Cette scène serait l’occasion idéale pour John-Rhys-Davies de faire une courte apparition sous les traits d’un Gimli plus jeune que dans le « Seigneur des Anneaux » .

 

Sur ce cliché, nous pensons apercevoir une femme Nain sur la gauche.

Et ici sur ce petit portrait avec son cadre en mithril, toujours à gauche.

Oin

Ce courageux Nain du nord est, comme son frère Gloin, un lointain cousin de Thorin-Ecu-de-Chêne. Ils ont rejoint la Compagnie de Thorin parce qu’ils se sentent redevables envers leurs parents, et parce qu’ils ont investi une somme considérable dans l’entreprise. Oin est très apprécié, il est le guérisseur du groupe et fabrique lui-même ses onguents.

 

Dori

Dori est un parent éloigné de Thorin-Ecu-de-Chêne et le frère aîné de Nori et Ori. Dori est le  Nain le plus fort de la Compagnie et passe le plus clair de son temps à surveiller Ori, le plus jeune de ses frères, en prenant soin de s’assurer qu’il n’ait pas froid ou qu’il n’ait pas été tué par les Orcs ou les Wargs . C’est un éternel pessimiste qui se prépare toujours au pire, cependant il est toujours prêt à mettre sa vie en jeu pour accomplir son devoir.

 Le fait que Dori soit le Nain le plus fort de la Compagnie est fidèle à la description de Tolkien.

Nori

De tous les compagnons de Thorin-Ecu-de-Chêne, Nori est le plus difficile à cerner. Parce qu’il estime qu’il est nécessaire pour lui de quitter ses pénates, il rejoint immédiatement l’expédition vers la Montagne Solitaire. Il ne se rend cependant pas compte que les problèmes auxquels il va faire face sont beaucoup plus graves que ceux qu’il cherche à fuire. Dori, Nori et Ori ensemble sont inébranlablement fidèles. Ils se soutiennent mutuellement. Gare à celui qui oserait faire du mal à l’un des trois frères !


Dans l’un des journaux de production il avait été fait allusion au côté cleptomane du personnage. Ce dernier aurait-il des ennuis avec « la justice » ce qui le pousserait à quitter précipitamment ses pénates et accepter de se joindre à l’expédition d’Erebor et ce malgré le danger ?

Ori

Ori est le frère cadet de Nori et Dori et est doué pour les arts. Il suffit pour cela d’observer  comment il dessine ou écrit dans son journal. Ori a écrit une grande partie des chroniques du voyage à travers les terres sauvages jusqu’aux rives du Long Lac et aux escarpements de la Montagne Solitaire. Ori est poli, bien élevé et à l’habitude d’être bousculé par son frère aîné Dori. Il est généralement docile, mais parfois il surprend ses compagnons par son courage et sa détermination.

Il est intéressant de noter que les talents d’Ori pour le dessin et notamment l’écriture soit souligné ici. Pour rappel c’est lui qui consignera plus tard dans le fameux livre de Mazarbul, livre retrouvé dans un piteux état à côté du tombeau de Balin,les détails de la « reconquête » de la Moria.
Il trouvera d’ailleurs la mort au cours de cet expédition, tout comme Oin et bien sûr Balin.

Radagast le Brun

Radagast est un personnage étourdi, facilement distrait et très excentrique. Il parle beaucoup mieux avec les animaux qu’avec les gens. En tant que confrère et ami du magicien Gandalf le Gris, il est l’un les gardiens des grandes forêts de la Terre du Milieu. On peut souvent le rencontrer lors de ses promenades dans les bois près de sa maison un peu étrange appelée Rhosgobel.

Saruman le Blanc

Arrivé avec quatre autres sorciers en Terre du Milieu, ils avaient pour mission d’assurer l’équilibre et l’ordre entre les peuples. Avant tout, Saruman organise le sort des peuples libres selon son bon vouloir. En tant que chef du Conseil Blanc, il redoute avec un malaise croissant que Gandalf le Gris et la Compagnie de Thorin-Ecu-de-Chêne boulversent ses calculs prudents. Saruman est en effet très vieux et sage, mais sa faiblesse sous-jacente est son avidité de pouvoir, avidité qui le mènera plus tard à la plus meurtrière de toutes les alliances.

Deux points intéressants sont à souligner dans ce descriptif. Le premier est qu’il est fait mention de l’arrivée des Istari en Terre du Milieu et notamment des deux Mages Bleus dont on sait très peu de chose. L’histoire des Istari sera-t-elle développée même brièvement dans les films ? 
Le deuxième est que  l’on pourra très certainement assister au basculement progressif de Saruman vers « le côté obscur » et peut-être aux débuts de son alliance avec Sauron.

Elrond

Elrond est l’un des Elfes les plus sages et les plus vieux qui vivent en Terre du Milieu. Il est le Seigneur de Fondcombe, la dernière maison accueillante à l’est de la mer. La Compagnie de Thorin ne passe que brièvement à Fondcombe. Les Nains ont une aversion naturelle pour les Elfes, mais sont obligés de demander son aide. Bien que méfiant quant au plan des Nains visant à récupérer leur trésor volé, Elrond communique les informations confidentielles dont Gandalf et Thorin ont besoin pour atteindre la Montagne Solitaire.

Galadriel

Galadriel est le plus ancien de tous les Elfes restant en Terre du Milieu, et a le don de préscience. Lorsque les indices prouvant qu’une catastrophe menace la Terre du Milieu se multiplient, elle soutient secrètement Gandalf dans sa mission de trouver la cause du mal.

Thranduil

Thranduil, le puissant Seigneur Elfe, guerrier légendaire est aussi le père de Legolas. En tant que roi des bois, il règne sur le nord d’une vaste forêt, qui était autrefois connu sous le nom de « Forêt Verte » et porte désormais le sinistre nom de « Forêt Noire ». Au cours des longues années d’obscurité, Thranduil s’est de plus en plus isolé du monde extérieur : il ne se soucie que de son propre peuple. Une vielle rancune qui dure dans le temps, fait qu’il rejette tous les Nains, dont un en particulier :  Thorin Ecu-de-Chêne.

Thranduil

« Une vielle rancune qui dure dans le temps » : Ces termes font très certainement allusion au meurtre de Thingol (le père de la fameuse Luthien) par les forgerons Nains de Nogrod, à l’origine de la grande inimitié entre les Elfes et les Nains, Thranduil et une partie de son peuple étant d’ascendance sindarine tout comme Thingol.

Legolas

Legolas est le prince du Royaume forestier et un Haut-Elfe comme son père Thranduil. Toutefois, vous le rencontrerez rarement à la Cour, il préfère patrouiller sur ses terres en compagnie des gardes forestiers des Elfes Sylvains. Ce combattant grand et svelte est, de façon inconditionnelle, loyal envers son père et son peuple. Cependant, les évènements du monde extérieur ont désormais des répercussion sur le monde isolé des Elfes Sylvains. Voyant la catastrophe arriver, Legolas est confronté à un choix difficile :  suivre son père ou sa conscience.

Le thème du conflit entre Legolas et son père revient à nouveau sur le tapis. La description ci-dessous fait clairement allusion à un conflit d’ordre moral. Comme je l’avais souligné dans un autre article, les caractères du père et du fils paraissent radicalement opposés, le premier étant  plus froid et surtout beaucoup moins altruiste que le second.
C’est justement sur ce deuxième point que semble porter leur désaccord : Il est dit plus haut que
« Thranduil s’est de plus en plus isolé du monde extérieur : il ne se soucie que de son propre peuple » or «  les évènements du monde extérieur ont désormais des répercussion sur le monde isolé des Elfes Sylvains ». On peut facilement imaginer que ce soit Legolas qui pousse son père, dans un premier temps à venir en aide aux habitants d’Esgaroth, puis a participer à la Bataille des cinq armées.

 


Tauriel

Originaire de la Forêt Noire, elle est aussi dangereuse que belle. En tant que protégée du roi Thranduil et commandant des troupes de protection des terres forestières, Tauriel est très opiniâtre et passionnée et défend ce qu’elle pense être juste. C’est une grande guerrière qui a prouvé l’usage de ses deux poignards,  de son arc et de ses flèches. Comme Legolas, Tauriel s’avère extrêmement rapide et agile au combat. Elle a vécu pendant des centaines d’années en Terre du Milieu, mais est l’une des plus jeunes parmi les Elfes. Elle s’est rarement aventurée à l’extérieur de la grande forêt.

Les Trolls

Bert, Tom et William sont les trolls qui se sont installés dans la Trouée des Trolls, pillant et mangeant  tout ce qu’ils se croisent. La Compagnie de Thorin venant perturber leur souper, ils les capturent et s’apprêtent immédiatement à en faire leur festin. Cependant Bilbo et ses amis ne vont pas se rendre sans se battre.

 

En ce qui concerne les cinq personnages suivants, les informations sont à peu de choses identiques à celles exposées dans un précédent article, je vous renvoie donc vers ce dernier pour accéder à une analyse détaillée du Roi-Gobelin, de Grinnah, Fimbul, Azog et Bolg. Pour ce qui est d’Azog, sa soudaine réapparition pourrait avoir un rapport avec le Nécromancien. Pour rappel, dans les univers Heroic-Fantasy cette caste à le pouvoir de ramener les morts à la vie.

Le Roi Gobelin

Le Roi Gobelin est  un énorme monstre grotesque aux proportions excessives, qui est devenu dans ses années de règne tyrannique, gros et flasque.
Son royaume, Gobelinville, est décrit comme étant un amoncellement de taudis, construit dans les grottes profondes des Monts Brumeux. Les orques qui y vivent sont défigurés, contaminés et couverts de cicatrices et d’ulcères. Ils sont montrés comme de violents agresseurs, qui vivent de ce qu’ils trouvent lors d’attaques sur des voyageurs qui passent par les montagnes. Une fois captifs, les Nains sont apparemment torturés par Grinnah, un interrogateur Orque. Le Roi Gobelin est plus intelligent qu’il n’y paraît. Il prend plaisir à torturer ses prisonniers. Il réussit presque à faire disparaître Thorin et sa Compagnie.

Grinnah

Grinnah est l’interrogateur des Orcs. Il veille à ce que Thorin et sa Compagnie soient portés devant le Roi Gobelin. Il porte toujours un fouet armé de fils barbelés et saisit toutes les occasions pour l’utiliser. Bien que rusé et vicieux, il est comme tous les Orcs plutôt lâche. Servile et docile, il sert son maître, le riche et capricieux Roi Gobelin mais le méprise en secret.


Azog

Il a été dit qu’Azog l’agresseur était tombé il y a plusieurs années dans la grande bataille entre les Orcs et les Nains. Mais il réapparaît à la tête d’une horde meurtrière d’assassins Orcs. Gandalf entame une course contre le temps car il doit établir le lien entre la dangereuse présence du commandant Orc et le mal qui prend forme dans les ruines de la forteresse de Dol Guldur. Une chose est claire : Personne ne peut dissuader Azog d’accomplir son dessein, à savoir détruire Thorin-Ecu-de-Chêne et ses compagnons, jusqu’au dernier Nain.

 

Fimbul

Le très cruel Orc Fimbul est l’un des maîtres chasseurs d’Azog. Il est à la tête d’une horde de cavaliers Wargs qui poursuivent leurs victimes grâce à de gigantesques loups sellés. Fimbul ayant pour piste l’odeur de la Compagnie de Thorin, se lance à leur poursuite et ira les intercepter avant qu’ils n’atteignent la Montagne Solitaire.

Bolg

Il est le rejeton d’Azog le Profanateur, et comme son père, c’est un énorme Orc pâle. Dans le film, il serait aussi le superviseur des tortures dans les cachots de Dol Guldur, tortures qu’on qualifierait de passe-temps. Son armure, serait peinte et décorée des os et du sang de ses victimes. Il est montré comme n’ayant peur de personne, jusqu’à la rencontre inattendue d’un adversaire, lequel sera sans doute Gandalf le Gris.

Gollum

Gollum était autrefois un Hobbit répondant au nom de Sméagol : son corps et son âme ont été empoisonnés par un petit anneau d’or, qu’il a dissimulé dans une grotte des Monts Brumeux.  Gollum ne sais pas ce qui se passe avec «son trésor» mais il se rend compte qu’il est plus précieux que sa vie.
Après une rencontre fortuite avec un adversaire étrange, Gollum se rend compte qu’il a perdu «son trésor», et conclut à juste titre : « le Hobbit Bilbo Baggins de la Comté me l’a volé ! » C’est ainsi que commence la traque par-delà  les montagnes et à tavers les déserts durant des années, coûtant de nombreuses vies, jusqu’à ce que cette misérable créature tiennent enfin le sort de toutes les Terres du Milieu dans sa main.

 

Assistera-t-on au départ de Gollum des Monts Brumeux dans l’épilogue de la trilogie du « Hobbit » ?

Beorn

Le gigantesque Beorn est le dernier parmi l’ancien peuple des changeurs de peau : il peut se transformer en un énorme ours. Il vit seul, ne tolère que la compagnie de ses chers animaux et n’apprécie pas les visiteurs et encore moins les Nains.
Gandalf sait que ses compagnons doivent se risquer à demander de l’aide à Beorn, aide sans laquelle ils ne pourraient survivre  à travers les terres sauvages.

Les Aigles

Les anciens Aigles des Monts Brumeux sont d’immenses oiseaux de proie, dont Gwahir est le prince, le Seigneur des vents. Parce qu’ils sont redevables à Gandalf, les oiseaux géants viennent à la rescousse dela Compagnie pour les sauver à la dernière minute des griffes d’un ennemi mortel.

Les Wargs

Les wargs sont énormes, féroces, semblables à des loups, des monstres qui sont les prédateurs parmi les plus redoutables de la Terre du Milieu. La race des Orcs chasse souvent à dos de Wargs. La plus dangereuse de ces créatures est le Warg blanc, un loup géant, que chevauche le grand et pâle Orc : Azog l’Agresseur.


Araignées géantes de la Forêt Noire

Depuis de nombreuses années, des araignées géantes ont élu domicile dans cette forêt autrefois paisible et verdoyante qui porte désormais le nom sinistre de Forêt Noire. On pense que ces créatures sont les descendantes de la monstrueuse Arachné. Elles dévorent les  infortunés voyageurs qui s’écartent du droit chemin dans la forêt. Mais quand la grosse araignée dans sa toile s’apprête à  attraper une Compagnie de Nains, elles se retrouvent soudainement face à un étrange ennemi invisible dont la piqûre est encore plus redoutable que la sienne !

A noter qu’au moment où je rédige cet article, les descriptions des figurines ont été retirées sur demande spéciale de Warner Bros Allemagne, comme souvent quand un article touche trop près du but …

Un grand merci à Mahdi qui a traduit l’immense majorité de l’article d’origine.

Source : SF-Fan.de

Bookmarquez le permalien.
  • Merci David :)

  • Druss

    PJ a fait d’Ori le frère de Dori et Nori ?

    • Benjamin

      Oui, dans les films de Peter Jackson Ori Dori et Nori sont frères.
      Il est vrai que dans le livre « Le Hobbit » les liens de parenté sont assez flous entre Ori et les deux frères Dori et Nori.
      Les sites traitant de l’univers du livre « Le Hobbit » ne sont pas unanimes, frère ou cousin, la généalogie exacte d’Ori n’est pas démontrée de manière sûre. Une zone d’ombre subsiste à ce niveau.

  • Super article :)

  • merci David !!!

  • Sacha

    Super descriptif !!! Je commence à voir un sens à certaine action de Jackson qui me semblait un peu trop tiré par les cheveux…
    Voir les Hauts de Galgals me plairait, ce passage est le plus effrayant pour moi dans la Communauté de l’Anneau et je me demande ce qu’ils vont en faire… bien sur comme ce n’est qu’une speculation, je m’y attends pas trop…
    Les personnalités des nains sont bien définis, ça présume de longue scène de discussion… ça ne m’étonne pas que les films soient si longs ^^

    • David

      Druss -> Comme le dit si bien Benjamin, une zone d’ombre subsiste autour des liens de parenté d’Ori avec les autres Nains. Je ne me rappelle plus si Tolkien le mentionne clairement dans « Le Hobbit » d’ailleurs, ce qui laisse une marge d’interprétation à Peter Jackson. Quoi qu’il en soit il s’agit là d’un détail, l’important est que Ori, Dori et Nori soient très proches les uns des autres.
      Après un instant de doute, je viens de vérifier l’album du casting et Ori est annoncé depuis le début comme étant le frère de Dori et Nori.

    • Alcarnarmo

      Tout ceci est très intéressant… et inquiétant.
      Comme en 2001, le merchandising du futur film s’approprie les personnages de Tolkien et les entoure d’un background très complet, qu’il soit authentiquement tiré du roman ou pas du tout (Bifur muet et sa hache dans le front), et les mélange sans aucun message préventif préalable à des personnages totalement inventés qui n’ont aucune réelle consistance tolkienienne (Grinnah ? Tauriel ?).
      Et je ne parle pas de la confusion entre les couleurs de cheveux de Legolas (qui devrait être brun comme son père) et de Kili (qui est décrit avec des cheveux jaunes dans le roman)
      Bref ces amalgames entre inventions et éléments authentiques, largement relayés par les sites de fans, me laisse toujours un goût amer et me fait cruellement penser aux désastre de 2001 :/

      Cordialement

      • Bombur

        Thranduil est blond, dans le bouquin comme dans le film.

        • Alcarnarmo

          Alors là, c’est un incroyable scoop o_o
          Quel est donc ce livre ? Il me faut absolument cette référence indiquant que thranduil est « blond ».
          Par contre, inversement et si tu es intéressé, j’en ai une pour les cheveux et la barbe blonde (yellow) de Kili.

          Cordialement

  • Merci à toi David.

  • Aragorn

    Concernant le lien de parenté entre Ori et Dori & Nori, j’aurai tendance à dire que ce sont tous les trois des frères, c’est mentionné comme tel sur la page Wikipedia anglaise
    de la « Liste des nains de la Terre du milieu »; Peter Jackson a donc raison.

  • Loinvoyante

    Un article qui présage une trilogie dont l’un de ses points forts sera la richesse des personnages, autant par leurs caractères que leurs histoires personnelles. Ces aspects sont déjà bien visibles dans leurs allures. Ils ont fait un magnifique travail, il me tarde vraiment de voir le résultat !

    Merci pour cet article ^^

  • Druss

    Ma mémoire me fait défaut. Ce n’est que depuis 2011 que l’on sait avec certitude qu’il est le cousin des deux autres, dans les History of the Hobbit. Jackson ne pouvait pas le savoir évidemment.

  • Merci beaucoup !!

  • Alcarnarmo

    Gobelins ou orques ?
    Dans les films du Seigneur des Anneaux, la question n’était pas claire et avait embrouillé une génération entière de fan.
    En gros, dans la première trilogie, les Gobelins vivaient dans les monts brumeux et la Moria, grouillant comme des insectes, tandis que les orques étaient plus forts et au service de Mordor. Les Uruk-Hai, visiblement exclusivement au service de Saruman, étaient « un mélange d’Orques et de Gobelins ».
    Le roman de Tolkien ne présentait absolument pas la question des orques de cette façon là.

    Qu’en sera-t-il du film adapté du Hobbit ?

    Cordialement

    • David

      Alcarnarmo -> Pour Tolkien les Orcs et les Gobelins sont une seule et même race. Pour Peter Jackson et plus généralement dans l’univers Heroic-Fantasy, il s’agit de 2 races bien distinctes. La différence, il me semble, porte sur le physique et l’intellect : Les orcs sont plus imposants et moins intelligents que les Gobelins.
      Un rôliste pourrait peut-être nous éclairer …

      • Romro

        David => Effectivement, la différence porte bien sur le physique et l’intellect. Les orqs sont en effet plus massif. Ils sont de plus jouables dans certains jeux de rôle (comme le célèbre Donjons et Dragons. Leurs intellects et donc plus développée que celle des gobelins (jamais jouable pour autant que je sache). Les gobelins sont des petites créatures idiotes. Leurs force vient de leur nombre comme dans la moria.

        Voilà voilà !

        • David

          Merci pour les précisions Romro. :)

  • Thanks à David Le Hobbit et Mahdi Le nain !!

  • Goronthil

    Le haut des Galgals …. intéressant comme hypothèse mais de mémoire trop éloigné de la Trouée des trolls pour que Gandalf n’ai pu y aller en à peine une nuit entière.
    Bon on est pas à ça près en un sens me dirais vous ^^ et perso si ça vient à se confirmer je suis intrigué à savoir comment ils représenteraient ce lieu.

  • Olorin

    Alcarnarmo : Bien que je comprenne ton point de vue sur certains personnages ou choix de Jackson, n’oublions pas que ceci ne restent que des adaptations, et par conséquence, il faut se mettre à la place des non-lecteurs. Les modifications apportées aux Nains sont judicieuses, tout d’abord sur le point de vue psychologique des nains, mais surtout de la façon dont le non-lecteur les abordera tout le long du film. Et, excuse-moi, mais le coup des cheveux de Legolas, je crois que ça devient de la mauvaise foi, mais cela n’engage que moi.

    Cordialement.

    • Sacha

      Puis surtout que Thranduil a les cheveux dorés… donc c’est un blond quoi, si on fait marcher l’hérédité, Legolas est blond aussi… Sinon je fais marcher la famille… Thranduil et Legolas sont des sindar… qui comme les teleri ont les cheveux argentés… Moi quand on me dit argenté je pense pas à brun, à la limite, je les verrais comme les cheveux de Daenerys, mais blond passe… plus que brun, qui est la marque des Noldor… Bref, je vois que le débat capillaire sur Legolas est toujours d’activité ^^

      • Sacha

        *d’actualité pardon 😉

      • Alcarnarmo

        Sacha, même chose que pour Bombur un peu plus haut : citations ?

        Il y a effectivement une description onirique d’un « roi sylvestre » aux cheveux dorés dont on ne sait pas s’il s’agit de personnages réels ou de magie elfique destinée à égarer Bilbo et les Nains : en quoi est-ce une description formelle de la chevelure de Thranduil ?

        Ces décolorations de Legolas et de Thranduil, maintes fois débattues depuis des années, sont des extrapolations de Peter Jackson, pas du tout un fait avéré par les romans.

        A contrario, l’appendice F du Seigneur des Anneaux rappelle que les Elfes Sindar (dont Legolas et Thranduil sont issus) sont bruns (dark) – et non argentés (Thingol avait les cheveux argentés, mais ça n’engage pas les gens de son peuple).

        On pourrait aussi parle de Bifur « le muet », si vous voulez, qui est en fin de compte un des Nains les plus bavards avec Thorin et Balin dans le roman…

        Magie des adaptations, n’est-ce pas ?
        Mais tous ces changements sont-ils encore du domaine de adaptation ?

        Cordialement

        • Loinvoyante

          En ce qui concerne les cheveux de Legolas, ils étaient aussi blonds dans Le Seigneur des Anneaux de Ralph Bakshi (ce qui m’avait choquée par contre, c’était la coupe carrée, avec sa frange, seulement en ce qui concerne ses cheveux).

        • Sacha

          Mon édition du Seigneur des Anneaux n’a pas d’Appendice F (si ils pouvaient mettre tous les appendices dans toutes les éditions ^^)
          Mais je crois me souvenir que j’avais lu cela dans les Contes et légendes inachevés (pour les cheveux argentés) ainsi que dans le Livre des Contes perdus et ça m’est resté. Bref, qu’on le veuille ou non Legolas est souvent dessiné en blond donc ça m’étonne pas que PJ l’ait fait blond.

          • Goronthil

            Sans vouloir jouer avec les mots Alcarnarmo adaption si on le prend dans un de ses premiers sens signifie « modifier pour un autre support » donc en un sens ces adaptations de l’oeuvre semblent logique ^^
            Si PJ voulait refaire le Hobbit comme l’avait écrit Tolkien ça aurait été une retranscription (qui contient aussi en un sens des modifications)
            Donc quoi qu’il arrive jamais ce film sera fidèle à 100% au roman, mais ça reste une adaptation malgré tout.
            Comme on dit « Traduttore, traditore » qui va plutot bien je pense pour ce cas là^^
            Après ce n’est que mon point de vue évidement.

        • Bombur

          Tu casses toi-même ton argument : étant donné que les cheveux de Thingol ne conditionnent pas ceux de son peuple, il n’y a pas de raison pour qu’il en aille autrement de ceux de Thranduil (et éventuellement Legolas), qui peut donc très bien les avoir blonds. CQFD.

          • Alcarnarmo

            …qui peut donc très bien les avoir blonds.
            Bien évidemment, chez Jackson, Bakshi, où chez qui tu veux… mais pas dans l’oeuvre de Tolkien.
            Bref CQDQD.

          • Bombur

            Ben si. Je ne vois pas en quoi du démontres quoi que ce soit : puisqu’Elwë et ses cheveux argentés sont une exception parmi son peuple, Thranduil (voire Legolas), peut (peuvent) très bien l’être aussi !

  • Faramir

    Excusez moi mais je pense pas que les elfes soient des nazis et fassent un tri, dans leurs royaumes, des différentes couleurs de cheveux de leurs semblables : « bon ben vu que t’es brun va vivre à fondcombe tu fais tâche ici dans la forêt noire! »
    C’est un débat stérile et sans fin surtout qu’en effet quand des éléments suggèrent quelque chose sans l’afficher clairement, une adaptation peut se permettre des libertés sur tout ce qui n’est pas décrit précisément.

    Après dites juste que vous ne l’aviez pas imaginé comme ça et que ça ne vous plaît pas mais pour un réalisateur il faut bien qu’il décide d’une apparence et d’un style cohérent avec ce qui a déjà été montré à l’écran.
    Ce que vous pouvez à la limite critiquer c’est plutôt quand une description n’est pas respectée même si les changements se font rarement sans raison.

    Marrant d’ailleurs de constater qu’il y a pleins de commentaires sur des détails pourtant proches des écrits et que en revanche personne quasiment ne remarque qu’un des personnages principaux est quand même assez différent du roman, je parle de Thorin:

    -Roman : grande barbe et cheveux gris, nain le plus vieux de la compagnie.

    -Film : cheveux et barbe noirs légèrement gris et la barbe est très courte (pour un nain). Petit rappel Bilbo dans le bouquin est censé, à un moment, voir la barbe de Thorin se balancer d’un coté et de l’autre dans la pénombre (faut déjà avoir une sacré barbe).
    Sans oublier que pour un nain plus vieux que Balin, Thorin fait tout de même nettement plus jeune… Mais comme il a un bon style on l’enterre moins.

    Apparement je suis pas le seul à trouver son apparence intéressante, malgré les différences, vu qu’il y a peu de remarques et critiques sur celui ci.
    Comme quoi une fois de plus c’est en fait une question de goût, alors ne soyez pas trop injuste envers les gens créatifs, c’est pas si facile de contenter tout le monde.

    • Alcarnarmo

      1 point Godwin ?

      On peut en effet parler de ce qui est bien, mais je laisse ça à d’autres qui feront ça mieux que moi. Chacun son rôle.
      Moi je suis celui qui relève les amalgames, la désinformation et les backgrounds inventés et tout ce qui pourrait semer la confusion entre livres et films.

      Ceci-dit, visuellement, tout ceci est très intéressant et impressionnant, loin de moi l’idée contraire.

      Cordialement

    • Bombur

      Ben la barbe de Thorin me gêne, si tu veux savoir.

  • Faramir

    Ils ont d’ailleurs donné à Kili un peu le même style que Thorin (en plus jeune) alors qu’il est censé être blond comme son frère Fili. La logique, je suppose, est de donner une apparence proche de celle de son oncle Thorin et d’en faire un héritier d’apparence similaire vu que Thorin n’a pas de fils (on assimile plus vite le lien entre eux visuellement, ça s’appel du cinema).

    • Alcarnarmo

      Tout à fait d’accord.
      Charge à nous autres de bien préciser que c’est un choix de Jackson et que cette vision de Kili n’engage que ses films.

  • question : pourquoi ont-ils montré Thranduil et pas Dain, alors que c’est un personnage nettement plus important vue qu’en plus du livre de bilbo, on aura azanulbizar ????

  • David

    Nain -> En fait, Dain a été aperçu dans le dernier journal de production (N°8):

    http://www.tolkiendrim.com/captures-decrans-du-journal-de-production-n8-du-hobbit/?pid=565

    Il s’agirait du personnage armé d’une masse et habillé de rouge à droite sur le cliché. Bien sûr il s’agit là d’une hypothèse (fortement probable) dont nous développons les arguments dans notre dernier podcast :

    http://www.dailymotion.com/video/xt76ol_podcast-le-hobbit-n-12-partie-1_shortfilms

    Pour répondre à ta 2ème question, nous assisterons bien à la Bataille d’Azanulbizar, d’ailleurs la scène de l’image précédente se déroule durant ce conflit.

  • Gautier Got via Facebook

    Beau boulot, merci David

  • Pingback: MAJ Produits dérivés : Visuels exclusifs de nouveaux personnages |()

  • Pingback: LEGO : Des révélations sur des scènes du « Hobbit » |()

  • Pingback: Pluie d’informations sur la Terre du Milieu |()

  • Pingback: Une femme-Nain dans « Le Hobbit » |()

  • Anonyme

    Bonjour,
    j’ai vu sur un article que les nains Thorin et Kili sont plus beaux que l’elfe legolas mais je suis contre.
    Legolas est le plus beau, le plus beau !!!
    Et vous, vous dites quoi ?

    • Moi c’est mon avis mais mon nains préféré c’est kili il et trop trop beau mais legolas aussi mais je préfére quand meme kili

  • michel

    tous est bien sa explique bien commen sont les ersonnages

  • Pingback: Compte-rendu du sneak peek de « La Désolation de Smaug » |()

  • merci david

  • Pingback: Fitflop sale()

  • Nessa

    Salut à toi :) je suis actuellement en train de faire un article sur le Hobbit pour le journal de mon IUT et je voulais savoir si je pouvais reprendre une partie des descriptions que tu as fait des Hobbits car je les trouvent vraiment intéressantes et bien faites ?
    Merci de ta réponse :)

    • Bonjour,

      Tu peux en effet te servir de notre article avec pour unique condition de faire figurer un lien vers notre site dans ton article.

      N’hésite pas à nous faire parvenir ton article une fois celui-ci terminé.

      L’équipe Tolkiendrim